Rugby - Super Rugby - World Rugby va apporter son soutien à deux franchises dans la perspective d'intégrer le Super Rugby

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

À partir de 2022, deux franchises des îles du Pacifique (Fijian Drua et Moana Pasifika) pourraient intégrer le Super Rugby. World Rugby va notamment apporter son soutien financier (4,2 millions sur trois ans) à ces deux équipes.

Les « Fijian Drua » et les « Moana Pasifika ». Deux noms qui ont valeur de passeport pour le développement du rugby dans les îles du Pacifique. À partir de 2022 et en cas de validation de la part du conseil d'administration de la NZRU (Fédération néo-zélandaise), ces deux franchises pourraient intégrer le Super Rugby en compagnie des meilleures équipes néo-zélandaises, australiennes, sud-africaines et argentines. World Rugby a annoncé ce mercredi apporter son soutien financier (1,4 million d'euros par an sur un cycle de trois ans), administratif et de haute performance pour la création de ces deux équipes.

« L'objectif de ce programme est d'améliorer les performances des îles du Pacifique sur la scène internationale et d'offrir une véritable voie pour les meilleurs talents. Les joueurs auront l'occasion de rester là où ils vivent, mais de jouer professionnellement et d'optimiser leur préparation pour jouer à un niveau international », précise le communiqué de World Rugby. De cette manière, les meilleurs joueurs du Pacifique n'auront plus comme seule solution l'exil, souvent très lointain, en Europe, pour progresser et grandir rugbystiquement.

En 2016, déjà, lors d'un conseil de l'instance mondiale aux Fidji, le futur candidat malheureux à l'élection de World Rugby, Agustin Pichot, avait convaincu le président, Sir Bill Beaumont, de tout mettre en oeuvre pour aider les joueurs du Pacifique à rester dans leur pays et ne plus choisir l'exil systématiquement. Cinq ans après, il semble que les choses avancent enfin.

« Nous sommes ravis que les Fijian Drua puissent peut-être intégrer le Super Rugby en 2022, explique John O'Connor, directeur général de la Fiji Rugby Union, la Fédération fidjienne. Ce rêve deviendra réalité non seulement pour le rugby fidjien, mais aussi pour le rugby des îles du Pacifique. Nous avons réclamé qu'arrive une telle opportunité et aujourd'hui elle est à notre portée. »

Les Moana Pasifika sont une équipe basée à Auckland et composées de joueurs issus des Iles Fidji, Samoa et Tonga, qui jouent en Nouvelle-Zélande, principalement le Championnat des Provinces (Mitre 10 Cup, anciennement NPC). Les Moana Pasifika ont joué leur premier match en décembre dernier contre les Maoris (défaite 28-21).

« Nous sommes tributaires de nos joueurs basés à l'étranger pour représenter les Manu Samoa, mais le Moana Pasifika constitue le chaînon manquant et le moyen pour nos joueurs de rester dans l'hémisphère sud. Nous sommes très reconnaissants envers World Rugby pour cette opportunité », avoue de son côté Vincent Fepuleai, directeur général de Lakapi Samoa, la Fédération samoane.