Rugby - Tests internationaux - L'Écosse maîtrise le Japon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À domicile à Murrayfield, l'Écosse a laissé venir le Japon, pour ensuite planter ses flèches offensives (29-20). Le XV du Chardon n'a toutefois pas eu la partie facile face aux Brave Blossoms. La rencontre entre le Japon et l'Ecosse, ce samedi à Murrayfield, aura donné lieu à une opposition de styles. D'entrée, les Nippons ont tenté d'imposer des gros temps de jeu aux Ecossais, de proposer un rugby propre, programmé, efficace. Mais les Brave Blossoms ont dû s'incliner face à la maîtrise de Finn Russell et ses coéquipiers (29-20). La grosse défense du XV du Chardon, combinée aux éclairs de génie de joueurs de classe mondiale comme l'ouvreur du Racing 92 ou le capitaine Stuart Hogg, aura eu raison d'une belle équipe japonaise. lire aussi Le calendrier et les résultats de la tournée d'automne Le premier essai est venu de l'ailier Duhan van der Merwe, pour l'Ecosse (5e). Après une séquence de 18 phases de jeu des Japonais. Chaque fois que l'Ecosse a pu le faire, elle a ainsi puni le Japon, en première période. Stuart Hogg perçait à la 28e minute, avant d'être stoppé. Le joueur d'Exeter était trouvé quelques secondes plus tard par Russell, pour une mise dans l'intervalle parfaite, et un deuxième essai (28e). 25 Avec son essai inscrit à la 28e minute, Stuart Hogg est devenu le meilleur marqueur d'essais de l'histoire du XV du Chardon. L'arrière de 29 ans en est à 25 essais pour 88 sélections. Juste avant la pause, l'Ecosse ajoutait un troisième essai, derrière une belle 89 dans les 22m adverses, puis une longue sautée de Russell pour son ailier Darcy Graham, qui battait là trois défenseurs sur son retour intérieur (19-6, 40e). lire aussi Toute l'actualité de la tournée d'automne Dans le second acte, les fautes calédoniennes et un carton jaune distribué au pilier Jamie Bhatti permettaient au Japon de revenir au contact (19-12, 46e). Le talonneur remplaçant Stuart McInally redonnait de l'air au XV du Chardon. Puis Tevita Tatafu scorait peu après l'heure de jeu (63e), et comme la botte de Rikiya Mtsuda ramenait le Japon à 26-20 (71e), tout Murrayfield se demanda si les Brave Blossoms pouvaient réaliser l'exploit en Ecosse.

Mais les Calédoniens n'ont pas paniqué pour conclure un match somme toute maîtrisé. Sans être brillants certes, mais dans le sillage d'une grosse défense, symbolisée par l'homme du match, le centre de Gloucester Chris Harris. Et de quelques éclairs de génie de Russell et Hogg.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles