Rugby - Tests - Les joueurs fidjiens ont refusé de porter un message pro-vaccination avant leur match contre la Nouvelle-Zélande

·1 min de lecture

En raison d'une opinion publique en grande partie anti-vaccination, les joueurs fidjiens ont une nouvelle fois renoncé à porter un match poussant leurs compatriotes à se faire vacciner lors de leur match perdu face à la Nouvelle-Zélande samedi (60-13). Les joueurs internationaux fidjiens ont une nouvelle fois refusé de porter un message pro-vaccination en lieu et place de leur sponsor, en amont de leur test-match contre les Néo-Zélandais, samedi. Une rencontre que les îliens ont perdue largement (60-13). Ils avaient déjà refusé d'arborer une inscription « Vacciner les Fidji » la semaine passée. Ce refus s'explique entre autres par une opinion publique majoritairement méfiante envers la vaccination. Le patron de la fédération fidjienne, John O'Connor, avait pourtant indiqué dans la semaine que les joueurs accepteraient de porter le message pro-vaccination contre les All Blacks. « Pendant une semaine, tous les jours, tout le monde en a parlé. Je pense que le message a été suffisamment diffusé et que la sensibilisation a fonctionné », a justifié Vern Cotter, le sélectionneur des Fidji, après la rencontre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles