Rugby - Tests - L'Angleterre s'offre l'Afrique du Sud au finish

·2 min de lecture

A l'issue d'un match de très haute intensité, l'Angleterre, pourtant très indisciplinée, est parvenue à s'imposer (27-26) sur l'Afrique du sud, samedi à Twickenham. Battus en finale de Coupe du monde en 2019 au Japon (32-12), les Anglais n'ont pas subi de nouveau la loi sud-africaine, l'emportant (27-26) samedi à Twickenham au terme d'une rencontre hermétique, intense, engagée, que les champions du monde finirent par lâcher, malgré l'effort de leur pack. Réduits à quatorze suite à un carton jaune sévèrement infligé à leur capitaine Kolisi (76e), les Springboks, qui n'ont pas gagné à Twickenham depuis 2014, s'inclinèrent à la dernière minute, crucifiés par un but du jeune (22 ans) Marcus Smith (80e), nouveau héros de la Rose. Inscrits par Tuilagi (7e) au terme d'un mouvement qui balaya le terrain dans les grandes largeurs, puis par Steward (17e) en force dans le coté fermé là aussi pour conclure une belle initiative au large, les deux essais anglais n'avaient pas permis à l'Angleterre de prendre le large. A la pause, les champions du monde sud-africains viraient avec un léger retard (17-12). Il faut dire que les Anglais du capitaine Lawes leur avaient facilité la tâche, indisciplinés au-delà du raisonnable. Avec la botte du canonnier montpelliérain Handré Pollard, auteur de cinq buts de pénalité, les Springboks collaient davantage au score (17-15). lire aussi Le film de Angleterre - Afrique du Sud Peu avant l'heure de jeu, les Anglais, déjà en souffrance en mêlée, explosèrent littéralement sur trente mètres, humiliés par un ballon porté. Un maul bok derrière pénaltouche fut annihilé in extremis par la défense de la Rose qui restait sous pression mais les pénalités (16 depuis le début de ce choc) pleuvaient sur les épaules d'Anglais aux abois. Derrière un énième coup de boutoir sud-africain, l'Angleterre fut dépassée au score (61e, 17-18), Jantjies ajoutant un but de pénalité. Les Anglais répliquèrent immédiatement derrière touche avec une combinaison avec appel et leurre, percée de Marchant et « deux contre un » d'école négocié à l'intérieur pour l'essai imparable de Quirke (65e, 24-14) qui les remettait en tête. Après avoir attendu le dix-huitième coup de sifflet qui sanctionnait l'indiscipline anglais, l'arbitre M. Brace expulsa temporairement Stuart (67e), supériorité numérique dont profitèrent les Springboks pour marquer leur unique essai par Mapimpi (69e), avant que Frans Steyn ne sanctionne les Anglais d'un but (73e). Devant au score (24-26), les Springboks, craquèrent : en infériorité numérique (76e, Kolisi pour geste dangeureux), ils perdirent pied, Steyn assénant un coup de genou à Smith au sol, qui se fit justice face aux poteaux pour le but de la gagne, in extremis.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles