Rugby - Tests - L'Angleterre surclasse les États-Unis lors d'un Test-match à Twickenham (43-29)

·2 min de lecture

Après une première période maîtrisée, le quinze de la rose, au profil largement inédit, s'est relâché, mais a tout de même largement battu les Américains (43-29), ce dimanche, à Twickenham. L'Angleterre affrontait les États-Unis, ce dimanche, à Twickenham, avec une équipe considérablement remaniée. Notamment en raison du contingent parti pour l'Afrique du Sud disputer la tournée avec les Lions Britanniques et Irlandais, pas moins de huit joueurs effectuaient leurs grands débuts internationaux. L'équipe emmenée par le troisième-ligne de Gloucester Lewis Ludlow, promu capitaine par Eddie Jones, et le demi d'ouverture Marcus Smith, récemment sacré champion d'Angleterre avec les Harlequins, s'est imposée largement (43-29). Les Nord-Américains ont ouvert le score dès la 5e minute par le pied de leur numéro 10 Luke Carty (0-3), avant que les Anglais ne répondent sur la remise en jeu avec une prise du renvoi par l'ailier gauche Max Malins. Celui-ci trouvait à son soutien intérieur le troisième-ligne aile Sam Underhill (5-3) qui marquait en coin.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les hommes d'Eddie Jones prenaient alors les commandes du score pour ne plus les rendre, creusant un écart de 23 points à la 50e minute. Devant 10.000 de leurs supporters et pour le premier test des USA depuis le Mondial nippon en 2019, les Anglais ont donc inscrit sept essais au total dont un doublé de l'ailier d'origine fidjienne Joe Cokanasiga (23 ans, sélections). Ils en ont cependant concédé quatre en seconde période, un trou d'air qui offre symboliquement le second acte aux Eagles et donnera un peu de grain à moudre au sélectionneur anglais Eddie Jones. « C'était un honneur de représenter mon pays, c'était même un rêve depuis longtemps, a déclaré le demi de mêlée Harry Randall Sur Channel 4. La seconde mi-temps a été bien jouée de leur part, ils nous ont vraiment fait craquer. Défensivement, il nous reste pas mal de travail et beaucoup à apprendre, mais c'est une bonne victoire où nous avons marqué de beaux essais. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles