Rugby - Tests - L'Italie dispose péniblement de l'Uruguay

·2 min de lecture

À Parme, l'Italie a battu péniblement d'accrocheurs Uruguayens (17-10). L'Uruguay, futur adversaire de l'équipe de France au Mondial 2023, a même fait peur à son hôte en fin de match. Il aura fallu une mi-temps, et même un peu plus, pour que l'Italie se détache enfin face à l'Uruguay, ce samedi après-midi. Pendant 50 minutes, dans la brume de Parme, les Transalpins ont alterné mouvements d'attaque et scories freinant ces offensives, avant de prendre la mesure d'accrocheurs visiteurs (17-10). L'Italie a même dû défendre plus que les Sud-Américains, pendant près de 35 minutes (47 plaquages à 28 à la 36e). Avant cela, le joueur de Montpellier Paolo Garbisi avait trouvé l'ailier Pierre Bruno d'une superbe sautée dans les 22 m de l'Uruguay, sur une des rares attaques fluides de l'Italie (11e). Suffisant pour mettre les locaux devant. lire aussi L'Écosse maîtrise le Japon Devant, l'Italie le fut tout le match. Mais c'est bien plus une impression de difficulté que de maîtrise qui est ressortie du match de la Nazionale. Après dix minutes à littéralement squatter les 22 m de l'Uruguay en seconde mi-temps, sans parvenir à marquer, Faiva pointait enfin dans l'en-but uruguayen (17-3, 51e). Moins de dix minutes plus tard, l'Uruguay recollait au score, par Santiago Civetta, après plusieurs séquences dans le camp transalpin (59e). Pour un score de 17-10 à l'heure de jeu, avec une équipe pénible, accrocheuse, proposant un rugby solide. lire aussi Le calendrier et les résultats des tests d'automne Le parallèle avec l'Italie des meilleures années était alors tout trouvé pour décrire cette courageuse Uruguay. Si les Sud-Américains ont enquiquiné leur hôte, malgré leurs limites techniques en attaque, l'Italie semble, elle, en régression. Jusqu'au bout, elle a tremblé à domicile, les « Teros » (petit oiseau typique de leur pays) jouant crânement leur chance, avec plusieurs munitions dans les 22 m et même sous les poteaux des locaux... Sans parvenir à marquer, et à égaliser pour ce qui aurait constitué un exploit. Reste que l'Uruguay peut sortir de ce match la tête haute, après un gros combat avec ses armes. Tout le contraire d'une Italie brouillonne. lire aussi Toute l'actu du rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles