Rugby - Tests - Le pays de Galles affrontera la Nouvelle-Zélande, l'Australie et l'Afrique du Sud à l'automne 2021

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Récemment titré lors du dernier Tournoi des Six Nations, le pays de Galles recevra la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud, l'Australie et les Fidji lors de la tournée d'automne. Les trois nations phares de l'hémisphère sud et les Fidji. Le programme des Gallois, vainqueurs du dernier Tournoi des Six Nations, sera on ne peut plus copieux cet automne. Ces quatre matches se dérouleront du 30 octobre au 20 novembre au Principality Stadium de Cardiff devant des tribunes pleines, si la situation sanitaire le permet, a expliqué la Fédération galloise. Les All Blacks effectueront, le 30 octobre, leur première visite à Cardiff depuis 2017. La dernière des trois victoires du XV du Poireau face à cet adversaire remonte à 1953. Une semaine plus tard, ce seront les champions du monde sud-africains qui se présenteront face à eux. Si leur dernier affrontement, au Mondial, avait tourné de justesse en faveur des Springboks (19-16), les Gallois avaient remporté cinq des six rencontres précédentes, dont les quatre qui se sont disputées dans leur stade fétiche. Les Wallabies pour finir Le 14 novembre, c'est un match spectaculaire qui est attendu avec la réception des imprévisibles Fidjiens, avant un test contre l'Australie pour clore ce programme copieux. Les hommes de Wayne Pivac avaient réussi à prendre le dessus sur les Wallabies en poule, lors du dernier Mondial (29-25), ainsi que lors de leur dernière visite à Cardiff (9-6). lire aussi Toute l'actu rugby « Il ne fait aucun doute que c'est un programme énorme de matches pour cette tournée d'automne et nous avons hâte, surtout avec l'espoir d'avoir nos supporters » dans les tribunes, pour la première fois depuis près de 21 mois, a expliqué le sélectionneur gallois Wayne Pivac, cité dans le communiqué. « Ce sera une série de matches contre des adversaires de qualité, mais nous voyons cela comme une nouvelle opportunité de nous tester sur notre chemin vers le (Mondial en) France (en) 2023 », a ajouté le sélectionneur.