Rugby - Tests - Test-match : Stuart Hogg dément avoir mordu un adversaire sud-africain

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Stuart Hogg, arrière des Lions britanniques et irlandais, a démenti avoir mordu son vis-à-vis Springbok, Willie le Roux, lors du deuxième test contre les Springboks. Le deuxième test-match entre les Lions britanniques et irlandais et les Springboks aura été émaillé de bien plus d'anicroches que de coups d'éclat. Ainsi, Stuart Hogg a été accusé d'avoir mordu Willie le Roux, son vis-à-vis chez les Springboks. Or, l'arrière des Lions dément formellement cette accusation. Stuart Hogg « Jamais je ne mordrais un adversaire et je suis déçu et agacé de telles accusations infondées » « Je souhaiterais, à la suite des accusations qui circulent en ligne, démentir catégoriquement tout acte illicite au cours de la rencontre. Jamais je ne mordrais un adversaire et je suis déçu et agacé de telles accusations infondées. J'ai toujours mis un point d'honneur à pratiquer le rugby dans l'esprit de ce jeu », a précisé le joueur de 29 ans dans un communiqué. D'autres actions pourraient faire l'objet d'une citation. En effet, une vidéo montre le deuxième-ligne des Lions, Maro Itoje, poser son genou sur le cou du centre des Boks, Damian de Allende, alors que ce dernier était au sol. lire aussi Les Springboks égalisent face aux Lions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles