Rugby - Top 14 - 14e j. Une réaction de champion

Battu à Grenoble la semaine dernière, Toulouse s'est imposé à Castres dimanche (18-16). Clermont a écrasé Bayonne (48-3) alors que Wilkinson a porté Toulon face à Perpignan (46-13). (A.M.)On a du mal à croire à une retraite de Jonny Wilkinson en fin de saison. C'est l'objet de la question du jour sur notre site ce lundi. Dimanche, l’Anglais a été le maestro de l’attaque toulonnaise face à Perpignan (46-13). Son adresse au pied est connue et a fait merveille à Mayol : 10/10. Mais ce sont surtout ses deux offrandes à la main pour David Smith qui ont impressionné. Deux fois, l’ouvreur a allongé la passe pour offrir deux essais à son coéquipier néo-zélandais (52e, 56e). 24 mètres pour la première. 29 pour la seconde, l’équivalent d’un immeuble de dix étages.Dimanche, un vote sur notre site indiquait que 67% d’entre vous ne croyaient pas à un nouveau titre pour Toulouse. Mais à Castres (18-16), c’est bien à une réaction de champion que l’on a assisté. Battu par les Ospreys en H Cup (17-6) et à Grenoble (15-6) la semaine dernière, le Stade Toulousain a gagné sur une pelouse qu’aucun visiteur n’avait quittée en vainqueur cette saison. Avec plusieurs absents (Picamoles, Nyanga, Huget, Johnston, Maestri et Matanavou) et des titulaires à peine remis de leurs blessures (Beauxis, Poitrenaud et Fritz), le double champion de France en titre s’est appuyé sur sa mêlée pour obtenir les pénalités transformées par le revenant Beauxis (18 points).Presque parfait. En écrasant Bayonne à Marcel-Michelin (48-3), Clermont a obtenu un 52e succès consécutif sur sa pelouse en Top 14. Mais après la rencontre, le bonheur était atténué par la blessure d’Aurélien Rougerie. Victime d’une entorse du ligament externe de la cheville droite, le Clermontois sera absent entre cinq et six semaines et devra sans doute faire une croix sur le début du prochain Tournoi, qu’il espérait disputer avec les Bleus après 9 mois d’absence. La liste sera donnée le 11 janvier par Philippe Saint-André et sa présence y est très improbable.«C’est ouvert alors je le tente. Je me précipite pour revenir à l’emplacement de la touche et la jouer rapidement. Ça fonctionne et, au final, ça fait un bel essai», explique François Trinh-Duc, à l’origine du premier des six essais de Montpellier face au Stade Français dimanche (54-16). L’ouvreur a capté un coup de pied envoyé directement en touche par Jérôme Porical puis s’est précipité à l’endroit où le Parisien avait tapé pour surprendre la défense parisienne et offrir à Figallo l'occasion de décaler Combezou.Grâce aux essais tardifs de Gérondeau (75e) et Imhoff (79e), le Racing-Métro a enregistré dimanche face à Agen (40-6) son plus gros écart positif depuis son retour parmi l'élite en 2009. Le record de septembre 2010 face à Bourgoin est donc battu (51-20).C’est la moyenne de points encaissés par Bayonne face aux quatre premiers du Top 14 cette saison. 61 points en deux rencontres face à Clermont, 31 contre Castres, 35 face à Toulouse et 59 contre Toulon. L’Aviron doit encore accueillir les trois derniers au cours de la phase retour.

FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant

Les plus vus