Rugby - Top 14 - AB - Bayonne veut une réparation judiciaire après les propos de John Beattie

·1 min de lecture

Après que son ancien numéro 8 écossais John Beattie a raconté avoir été contraint à quitter le club sous la menace du président bayonnais, l'Aviron évoque des « propos mensongers » et annonce son intention d'aller en justice, jeudi. Dans un communiqué diffusé ce jeudi, l'Aviron Bayonnais annonce qu'il a « chargé ses avocats de mettre en oeuvre toute instance pénale et civile destinée à sanctionner de tels agissements et à obtenir réparation », après les déclarations de son ancien joueur, John Beattie, au sujet de la manière dont il a quitté le club en 2019. Sur le site britanniqueThe Rugby Pass, l'ancien numéro 8 écossais a raconté un coup de fil du président bayonnais, Philippe Tayeb, alors qu'il était en vacances, quelques jours après avoir participé à la remontée du club en Top 14. « Je ne me rappelle plus les mots exacts mais ça donnait à peu près ça : ''Tu es vieux, tu n'es pas JIFF (Joueur issu de la filière de formation), on va te licencier. Nous avons besoin de piliers pour l'an prochain, on a signé Census Johnston et on lui a donné ton contrat. Nous allons inventer une faute grave pour te mettre dehors ou alors, tu peux accepter une indemnité de 30 % et partir. Si tu veux aller au tribunal, j'espère que tu as assez d'argent pour faire vivre ta femme, tes enfants et payer ton loyer parce qu'il faut deux ans avant d'être indemnisé par la justice. Nous ne te voulons pas de retour pour la pré-saison.'' Voilà comment j'ai été traité après avoir gagné un titre. J'avais 34 ans, je n'étais pas JIFF et il était trop tard pour retrouver un club. J'ai fini ma carrière ainsi. »
Dans son communiqué, Bayonne assure que le contrat de Beattie « s'est achevé d'un commun accord ». Le club s'insurge « contre le comportement inqualifiable de son ancien joueur, qui par ses propos totalement mensongers, porte atteinte à la probité et à l'honneur du club et de son Président ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles