Rugby - Top 14 - AB - Pierre Berbizier revient avec «un vrai plaisir» à Bayonne

L'Equipe.fr
Le futur manager de Bayonne, Pierre Berbizier, s'arrête sur les contours de sa mission dans le club basque.

Le futur manager de Bayonne, Pierre Berbizier, s'arrête sur les contours de sa mission dans le club basque. On n’avait plus vu Pierre Berbizier à la tête d’une équipe pro depuis son départ du Racing-Metro (2007-2012). Ce mercredi matin, l’ancien entraîneur et sélectionneur de l’équipe de France (1991-1995) s’est engagé pour les deux prochaines saisons avec l’Aviron Bayonnais, relégué en Pro D2.«C’est un vrai plaisir de retrouver un projet, surtout dans un club comme l’Aviron, qui a une identité rugby très forte, un club historique tout simplement, confiait-il en début d’après-midi. Il y a ce côté passionnel, et, au-delà de l’équipe professionnelle, le projet de monter et développer, à terme, un centre de performance qui devrait se finaliser dans l’année sur la partie structure. Il doit permettre à l’Aviron de se développer sportivement. A court terme, la mission concerne l’équipe pro, mais à côté, sur le moyen et long terme, il y a la partie développement des ressources.» Après cinq ans d’absence du monde pro, l’ancien consultant de Canal+ apprécie surtout qu’on lui ait proposé un projet de club, tel qu’il le désirait depuis plusieurs saisons. «Il n’y a pas eu beaucoup de projets au sens où je l’entendais. Et j’en ai refusé d’autres, dans des situations d’urgence. Celui de Bayonne m’a semblé correspondre à quelque chose dans quoi j’avais envie de m’investir. Ça me rappelle celui du Racing à ses débuts, au-delà des couleurs ciel et blanc…» Quant à sa collaboration avec Vincent Etcheto, l’actuel entraîneur en chef, sous contrat jusqu’en 2019, Berbizier, qui a également dirigé Narbonne (1998-2001) et l’Italie (2005-2007), n’a pas de doutes. «On s’est rencontrés. Vincent Etcheto est l’un des meilleurs entraîneurs de sa génération. L’accompagner, c’est lui transmettre mon expérience du haut-niveau et j’attends de lui qu’il m’apporte son enthousiasme et sa passion du jeu. Les bases notre fonctionnement sont claires. On va s’amener mutuellement ce qu’il y a de positif chez nous. Mais plus que la relation Pierre Berbizier-Vincent Etcheto, le véritable challenge, c’est de faire avancer l’entité, Aviron Bayonnais. Ce sera une des conditions de la réussite.»Berbizier nommé manager général

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages