Rugby - Top 14 - AB - Yannick Bru (Bayonne) : « De la frustration car on a outrageusement dominé » contre Brive

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le manager de l'Aviron Bayonnais, Yannick Bru, très déçu par le nul de son équipe contre Brive (6-6), ne veut pas pour autant parler de mauvais résultat. « Vous aviez rappelé cette semaine que vous n'avez pas gagné depuis deux mois (le 22 octobre). C'est donc un mauvais résultat...
À chaud, c'est surtout une déception, vu notre main mise sur le match en deuxième mi-temps. Je ressens de la frustration car on a outrageusement dominé. On verra plus tard à propos de ces deux points... Mais 'mauvais' ne colle pas à ce match, à la performance des joueurs. Il y a beaucoup de choses qui s'apparentent à une victoire mais voilà... C'est le destin et c'est un peu dur. Un bon nul pour Brive à Bayonne « Notre équipe est valeureuse, combative, mais jeune » Qu'est ce qui explique que vous n'ayez pas gagné en dominant autant la seconde mi-temps ?
On a commis des erreurs techniques : une pénalité en mêlée, un talonnage à la main, le joueur (Edwin Maka) qui rampe pour un essai refusé alors qu'on peut marquer le temps de jeu suivant. Notre équipe est valeureuse, combative, mais jeune : elle a commis ces erreurs. Elle a donné une bonne image du club dans des conditions hyper difficiles. par rapport à notre cheminement depuis cinq semaines, c'est une petite victoire... mais c'est un match nul. Les résultats de la 11e journée N'avez-vous pas le regret de ne pas avoir tenté de ballons portés plus tôt alors que vous avez été dominants dans ce secteur ?
En première mi-temps, on n'enclenchait pas assez vite. On a rectifié ça à la pause. Le classement « Sur une touche (dans les arrêts de jeu), je pense que l'arbitre ne prend pas la bonne décision » Fallait-il tenter le but de pénalité dans les arrêts de jeu, de 48 mètres en coin ?
On sait que Peïo Muscarditz a la distance, mais avec ce terrain et ce temps, il ne la sentait pas. Sur la touche suivante, j'ai besoin de revoir les images je pense que M. Marchat ne prend pas la bonne décision. Il y a lutte en l'air et notre joueur (Guillaume Ducat) est touché, ce qui est interdit. De loin, il me semble avoir vu ça ».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi