Rugby - Top 14 - AB - Yannick Bru, manager de Bayonne après la victoire contre Brive : « Ça fait du bien de voir des sourires »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le manager de Bayonne, s'est réjoui de la réaction de ses joueurs, qui ont retrouvé la victoire contre Brive (26-23), dimanche, lors de la 16e journée de Top 14. Yannick Bru (manager de Bayonne, après leur victoire 26-23 contre Brive dimanche) : « Ce qui fait du bien, c'est de voir des sourires dans les vestiaires, de la musique, on voulait éviter de retomber dans la spirale ou on était enfermés. Ça me fait plaisir, je suis content pour eux (les joueurs), il nous reste 11 matches, le combat va être total. À Castres, malgré le match perdu (31-21), il s'était passé quelque chose dans l'équipe. J'avais trouvé une équipe solidaire, revancharde, qui s'est livrée pleinement. On a travaillé sur cette deuxième mi-temps de Castres. Dans les 20 premières minutes du match, ça s'est vu. Après, on a eu des absences liées à plusieurs erreurs. En deuxième mi-temps, j'ai vraiment senti une équipe de Bayonne qui va le faire, qui va chercher son destin, provoque les choses, croit en elle, qui oublie ses faiblesses et ne pense qu'à ses forces. C'est ce sur quoi on veut capitaliser. Et je suis surtout heureux du dénouement. Parce que c'est toujours pareil. Entre la victoire et la défaite, la marge est infime. Si on fait le même match et qu'on le perd, je suis ici devant vous, en grande difficulté. Alors que le match a été le même. C'est la magie du sort c'est avec cette pression qu'il faut vivre. » lire aussi Le film du match Manuel Ordas (demi d'ouverture de Bayonne) : « On restait sur 5 défaites d'affilée, on a réussi à inverser la tendance même si ce n'était vraiment pas fait en première mi-temps (10-20), et a réussi à s'imposer avec les tripes. On craque en fin de première mi-temps, c'est dommage mais on s'est remobilisés dans les vestiaires et on a trouvé les ressources, cette envie de sauver le club qui nous a servi et permis d'aller chercher la victoire aujourd'hui. » Jeremy Davidson, manager de Brive « Bayonne avait plus l'envie et a plus imposé son rythme. Ils ont mérité de gagner » Jeremy Davidson (manager de Brive) : « Nous sommes frustrés. En première mi-temps, on est menés 10-0, on se rachète avec du beau jeu, on les met sous pression, on marque avant de rentrer aux vestiaires, on tourne à 20-10 pour nous. C'est une première mi-temps positive. Mais on ressort du vestiaire, Bayonne change de jeu, nous prend dans l'axe, nous met en difficulté et on est très indisciplinés, ça leur donne des points au pied. Et à la dernière minute, on a un joker avec leur carton jaune (Galarza à la 78e), on a une touche à 8 joueurs pour nous et 7 pour eux. Mais on grille le joker. On était venus ici ambitieux, on savait que ce match était comme une finale pour nous pour regarder un peu plus haut dans le classement. Mais en deuxième mi-temps, Bayonne avait plus l'envie et a plus imposé son rythme. Ils ont mérité de gagner à la fin. » lire aussi Les résultats de la 16e journée de Top 14 Matthieu Voisin (troisième-ligne de Brive) : « On était venus pour gagner mais on a déjoué. On est resté aux vestiaires en deuxième mi-temps. On a oublié qu'ils allaient jouer leur vie jusqu'à la fin. Il y a de la colère. » lire aussi Le classement du Top 14