Rugby - Top 14 - ASM - Jono Gibbes, entraîneur de Clermont après la victoire contre Toulon : « Partager une canette avec Franck Azéma »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jono Gibbes, entraîneur de Clermont, était marqué par la victoire laborieuse de Clermont sur Toulon (31-16), où les Jaune et Bleu ont beaucoup gâché. Il préférait savourer ses retrouvailles avec Franck Azéma, dont il était l'adjoint à l'ASM entre 2014 et 2017. Jono Gibbes (entraîneur de Clermont, après la victoire 31-16 face à Toulon) : « C'était le dernier match de rugby avant les vacances. On a senti un peu de tension avant le match. On a essayé de mettre en place un jeu dynamique, mais le ballon était glissant. Ça a été bizarre de voir Morgan (Parra) rater des points, ce n'est pas normal pour nous ! On a gâché 13 points et avec ceux-là, on aurait été plus à l'aise pendant le match. Mais on a eu des occasions, on a créé de la pression. Finalement, c'est cinq points importants parce qu'on a été dominants. Il y a certains moments où on a subi parce qu'on a raté des occasions de tuer le match. Je ne suis pas prêt pour faire un bilan, mais je viens de passer 80 minutes stressantes ! Avec des fautes frustrantes, bêtes. J'ai juste besoin de prendre du recul et partager une canette avec Franck (Azéma), ça, c'est une bonne chose dans la vie des entraîneurs. Laissez-moi une semaine ! » lire aussi Le film de Clermont-Toulon Morgan Parra (demi de mêlée de Clermont) : « On aurait dû marquer plusieurs fois quand Toulon était réduit à 14, on était à cinq mètres et on aurait dû conclure, mais on finit sur de la frustration. Quand on ne concrétise pas ce genre d'actions, où on est dominants, ça peut nous faire mal à la tête, revenir à la mi-temps secoués et mal repartir après. On les a laissés dans la partie mais c'est important de repartir avec le bonus offensif. Depuis le début de la saison, il y a de bonnes choses et de moins bonnes, comme le faux pas ici contre Castres, sans lequel on serait dans les six. Mais on est en train de monter, à nous d'y croire. On a tenu le ballon, on a mis Toulon à la faute. » lire aussi Franck Azéma : « On manque de certitudes »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles