Rugby - Top 14 - Assuré d'une place en demi-finale, La Rochelle s'est fait très peur face à Montpellier

L'Equipe.fr
S'imposant à domicile de justesse face à Montpellier (40-37), dimanche, quatre essais partout, les Rochelais avaient néanmoins depuis la veille au soir leur ticket pour une place directe en demi-finale à Marseille.

S'imposant à domicile de justesse face à Montpellier (40-37), dimanche, quatre essais partout, les Rochelais avaient néanmoins depuis la veille au soir leur ticket pour une place directe en demi-finale à Marseille.Le match : 40-37Avec ce succès acquis sous la pluie en seconde période mais contesté jusqu'au bout par Montpellier, les Rochelais font carton plein : invincibilité à domicile et leadership au classement. Leur demi-finale était, elle, assurée depuis samedi soir. Ne manquait que le bonus offensif pour un grand chelem... Tout avait pourtant commencé on ne peut plus mal pour les coéquipiers de Uini Atonio obligé de débuter cette rencontre en deuxième-ligne. Eaton et Rawaca forfaits, Vito, qui n'était même pas sur la feuille de match, retrouvait son poste de numéro huit. Tout comme Boughanmi celui de pilier droit.Mauvaise météo aussi quand l'ouvreur héraultais Willie du Plessis inscrivait dès la 4e minute le premier essai du match derrière un ballon porté. Il fallut que les Rochelais se montrent pressants pour revenir au score à la 17e (10-10) grâce à leur remuant talonneur Maurouard derrière là aussi un ballon porté. Ça bataillait au sol et le bras de fer était permanent devant, les Rochelais terminant cette première période un peu plus fort que leur adversaire (16-13).Le film du matchEn revanche, ils attaquaient magnifiquement la seconde période et, après une occasion manquée (41e) par Lacroix, retrouvaient le chemin de l'en-but par Vito (42e) sur un ballon récupéré en touche et un magnifique service de Maurouard. La Rochelle crucifiait ensuite le MHR (46e) sur une longue et impressionnante séquence de percussions axiales sur 80 mètres qui finissait, grâce à sa mêlée enfin dominatrice, par un troisième essai signé Aguillon (56e); puis un quatrième, synonyme de bonus offensif, un doublé de Vito (64e) dont les Héraultais pourront regretter qu'il ait été aligné au dernier moment.En infériorité numérique (carton jaune contre Jacques du Plessis (64e) pour percussion dangereuse) et menés 40-16, les Montpelliérains allaient néanmoins renverser le cours de ce match à la surprise générale. A commencer par celle des Rochelais qui encaissèrent, K.-O. debout, trois essais en six minutes (74e, 77e, 79e). L'ailier Nadolo était près de réussir son doublé à l'ultime seconde mais ne parvenait pas à aplatir dans l'en-but le ballon qu'il avait pourtant devant ses mains. A quoi tient un match ? A l'épaisseur d'un doigt...Le fait : La Rochelle, leader, était déjà à MarseilleAvant même le début de cette rencontre, les Rochelais savaient qu'ils étaient qualifiés d'office pour une demi-finale à Marseille (26 ou 27 mai) grâce à l'absence de bonus offensif des Clermontois à l'issue de leur succès (20-23) à Lyon, samedi. Après avoir battu les Héraultais, ce dimanche, les Rochelais sont aussi certains de terminer à la première place du classement. A noter qu'ils profiteront de deux semaines de récupération, mi-mai, avant leur demi-finale de Championnat.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages