Rugby - Top 14 - Bayonne - Vincent Etcheto (Bayonne): «Pas au niveau»

L'Equipe.fr
Après la défaite face au Stade Français (16-32), qui condamne mathématiquement Bayonne, Vincent Etcheto a dressé un constat lucide.

Après la défaite face au Stade Français (16-32), qui condamne mathématiquement Bayonne, Vincent Etcheto a dressé un constat lucide. Vincent Etcheto (manager de Bayonne) : «C’est la défaite qui est toujours le plus dur à encaisser. On a été battus dans les attitudes défensives, dans les rucks…. Ce match est la synthèse de la saison, il y a trop de déchets, on est un peu jeunes, tendres, naïfs. On n’était pas au niveau, alors qu’on avait pour ambition d’emmerder tout le monde, mais, on est relégués à 3 journées de la fin.»Bayonne mathématiquement condamné à la Pro D2 Baptiste Chouzenoux (3e ligne de Bayonne): «Ce n’est pas forcément la nouvelle de l’officialisation de la descente qui est dure. Dans nos têtes, ça fait quelques matches qu’on s’y prépare. Non, c’est plus le résultat car c’est encore une défaite à la maison, et de poids, et qui ne s’est pas jouée à la dernière minute. L’objectif en début de saison, c’était de lutter jusqu’au bout, jusqu’à la dernière journée, de garder la ferveur à Dauger jusqu’au bout, de faire une belle saison. Ce qui est le plus dur, c’est de descendre si tôt.» Richard Choirat (pilier droit de Bayonne) : «On avait déjà un peu plus qu’un pied en Pro D2 avant cette journée, mais se dire que c’est officiel, c’est toujours dur. Il y a 2 ans, ça s’était joué à la dernière journée et là, redescendre, comme ça c’est triste. On avait à coeur de ne rien lâcher, de se battre jusqu’au bout et il y a ce résultat. C’est compliqué de finir comme ça… Pourtant, on a eu des ballons, parce qu’en conquête, on n’était pas trop mal, mais on n’a pas su les exploiter correctement et on a pris des contres assassins qui ont fait que c’était compliqué de rester au score.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages