Rugby - Top 14 - Brive remporte le derby à Clermont

L'Equipe.fr
Brive est sorti vainqueur d'un derby intense et disputé sur le terrain de Clermont (21-26). En maîtrise jusqu'à cinq minutes de la fin, les Brivistes se sont fait peur mais gagnent en Auvergne pour la première fois depuis 14 ans.

Brive est sorti vainqueur d'un derby intense et disputé sur le terrain de Clermont (21-26). En maîtrise jusqu'à cinq minutes de la fin, les Brivistes se sont fait peur mais gagnent en Auvergne pour la première fois depuis 14 ans.Le match: 21-26L'étiquette de derby n'est parfois pas l'assurance d'un spectacle de qualité. Clermontois et Brivistes ont prouvé le contraire samedi soir avec une première période où l'on n'a cessé de se répondre par le jeu et les essais. Les deux équipes ont évidemment payé cette intensité en seconde période mais à l'arrivée c'est bien Brive qui est venu prendre le derby chez le voisin auvergnat.Le film du matchDès la première minute du match, le troisième ligne centre de Brive, Petrus Hauman, était à la conclusion d'un superbe mouvement collectif et lançait les hostilités (0-5). Une pénalité et un essai de Scott Spedding, bien servi par le pilier Thomas Domingo qui avait réussi à passer les bras, permettaient aux Clermontois de passer devant (8-5). Les deux équipes affichaient une véritable envie de jouer. La vitesse des courses, notamment celles de Benjamin Lapeyre, et les passes à hauteur permettaient d'ailleurs aux hommes de Nicolas Godignon de retourner derrière la ligne de l'ASM grâce à Benjamin Petre (8-12). Mais l'indiscipline gagnait peu à peu les rangs brivistes, rentrés aux vestiaires avec deux pénalités encaissées (sept sifflées en tout) et un retard de deux petits points (14-12).Sûrement secoués à la pause, les Corréziens ont réagi dès l'entame de la deuxième période. Le demi d'ouverture, Matthieu Ugalde, récupérait un ballon pour servir son demi-de-mêlée, Jean-Baptiste Péjoine. Celui qui joue les derniers matches de sa carrière se jouait tout en douceur de la défense clermontoise grâce à une feinte de passe pour Ngewnya qui retrouvait Ugalde en conclusion dans l'en-but (14-19, 43e). Les Brivistes avaient décidé de jouer tous les ballons à fond et encore plus ceux de récupération. Benjamin Lapeyre, encore lui, profitait d'une mauvaise relance des Jaunards, jetait un coup d'œil pour se rendre compte que l'espace était grand ouvert devant lui, jouait au pied pour lui-même et filait à dame. La tête et les jambes de Brive en action pour offrir le bonus provisoire à son équipe (14-26, 46e).Puis plus rien à part des tentatives manquées de Brive (deux pénalités par Thomas Laranjeira et un drop de Nicolas Bézy). Tout ce petit monde se réveillait finalement dans les cinq dernières minutes, enfin surtout les Clermontois. Sur une feinte de passe lumineuse à la sortie d'un ruck situé à cinq mètres de la ligne adverse, Morgan Parra filait seul dans l'en-but, privant ainsi les Brivistes d'une victoire bonifiée. Il réveillait, par la même occasion le public auvergnat et faisait douter Brive mais le réveil sonnait trop tard.L'homme du match : Benjamin LapeyreL'ailier de Brive, Benjamin Lapeyre, a particulièrement pesé dans la victoire historique de son équipe. Animateur et relanceur, sa course de l'extérieur vers l'intérieur du terrain lançait le premier essai briviste dès la première minute de jeu (0-5, 1re). Sa parfaite utilisation d'un ballon de récupération en tout début de deuxième période, qu'il jouait au pied pour lui-même jusqu'à l'amener derrière la ligne permettait à Brive de creuser l'écart (14-26,46e) . Toujours bien placé et jamais facilement plaqué par les Clermontois, il n'a cessé de créer le danger et pleinement participé à la grande intensité de ce derby.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages