Rugby - Top 14 - CAB - Jeremy Davidson (Brive) après la défaite contre le Stade Français : « Un point, ça ne suffit pas »

·2 min de lecture

L'entraîneur principal de Brive, Jeremy Davidson, n'était pas satisfait du point de bonus défensif décroché par son équipe en fin de match, battue (31-28) par le Stade Français. L'opération maintien est lancée. Jeremy Davidson (entraîneur de Brive, après la défaite (31-28) contre le Stade Français) : « Nous n'avons pas été assez précis. Nous avons perdu trop de ballons dans le camp adverse. Nous avons donc été sous pression. Et l'essai en fin de première période (de Hamdaoui) nous fait mal. Nous avons enfin été trop pénalisés. On ne peut pas donner autant de cadeaux face à une équipe comme le Stade Français pour espérer gagner. Après, ce dernier essai synonyme de bonus donne une autre lecture à cette défaite. lire aussi Le film de Brive - Stade Français Cette reprise après l'épisode de Covid, plus les fortes chaleurs, ça nous a fait un peu mal. Mais je souhaiterais souligner l'apport du banc et cette envie de se battre, de revenir. Mais un point, ça ne suffit pas à la maison. La lutte pour le maintien va être très serrée. On est prévenus, ça va être dur. Il faut désormais gagner face à La Rochelle mardi, on n'a pas le choix. Les joueurs vont se reposer deux jours. C'est un match très important pour le maintien. J'espère qu'ils auront récupéré. On tournera sans doute un peu pour trouver de la fraîcheur. » lire aussi Calendrier et résultats de la 23e journée Axel Muller (ailier de Brive) : « Le sentiment est mitigé après cette défaite. On n'a pas lâché, mais on a perdu. C'est dur. Il faut quand même être fier de l'équipe. On va continuer. Peut-être que ce point de bonus aura son importance en fin de saison. On s'est réveillés en seconde période, mais ça ne suffit pas. On va se remobiliser pour la réception de La Rochelle (mardi). » lire aussi Le classement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles