Rugby - Top 14 - Castres - Mathieu Babillot après la victoire Castres contre Toulouse : « L'appétit vient en mangeant »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Grâce à sa victoire contre Toulouse (26-24), sa huitième sur les onze derniers matches, Castres se rapproche mine de rien du top 6. Ce qui est sûr, c'est que le maintien est acquis, ce dont se félicite Mathieu Babillot. Mathieu Babillot, troisième ligne et capitaine de Castres, victorieux face à Toulouse (26-24) : « Le début de match est un peu haché, on prend le score mais on n'est pas efficaces sur nos sorties de camp et on se met en difficulté. On réagit bien en début de deuxième période, mais après on a des opportunités de marquer, on fait des petites erreurs et ça se retourne contre nous, ils reprennent confiance et face à une équipe comme Toulouse qui a envie de jouer, c'est compliqué. lire aussi La 21e journée de Top 14 (Sur la remontée au classement) L'appétit vient en mangeant donc mangeons (sourire). On croque petit à petit, on se rapproche, on est là. Il fallait gagner aujourd'hui et la mission est accomplie. On est content de grappiller des points et d'être sur une bonne dynamique. On est passé par une sale période avec le Covid, on en avait pris 60 à La Rochelle, on s'était ramassé à Toulon aussi. On a été au fond du seau l'hiver dernier, et aujourd'hui on est bien, on remonte tout doucement. Il faut savoir d'où on vient, on voit aujourd'hui qu'on doit encore progresser donc ne nous enflammons pas trop non plus. » Pierre-Henry Broncan, entraîneur de Castres « Ces fins de match compliquées, c'est un peu notre marque de fabrique » Pierre-Henry Broncan, entraîneur de Castres : « Ces fins de match compliquées, c'est un peu notre marque de fabrique, on manque de lucidité après de grosses dépenses d'énergie. Contre une équipe comme Toulouse, qu'on sait menaçante de n'importe quel endroit du terrain, ça peut aller vite. Avec notre pack ultra-dominateur et un score de 26-10, on l'a un peu oublié. Mais on est plus costauds sur les bases et c'est important pour la suite. lire aussi Le classement du Top 14 (Sur la remontée au classement) On est sur huit victoires en onze matches et un bonus défensif ramené du Racing. On va voir, ça va être compliqué (pour le top 6), on part de très loin, on était 13e en décembre donc il faut garder les pieds sur terre. Aujourd'hui (samedi) on a pratiquement validé notre maintien. (Ironique) Pour la qualification, on va peut-être appeler le Stade Français pour savoir s'ils peuvent nous donner des joueurs. Ça pourrait nous arranger, j'en suis sûr... (il fait référence au transfert de Fickou du club parisien au Racing 92). Nous, on n'aura pas Beauden Barrett qui arrive la semaine prochaine (référence cette fois à l'arrivée d'Elton Jantjies à Pau). lire aussi Toute l'actu du Top 14