Rugby - Top 14 - Castres s'impose à Clermont, Perpignan remporte le duel des promus

·4 min de lecture

Avec un essai transformé à deux minutes de la fin, Castres l'emporte (30-34) à Clermont. Réduit à quatorze en première période, Pau a bataillé pour l'emporter (21-17) face au LOU. En revanche, nets succès de Montpellier (39-17) sur Brive et de l'USAP (33-20) face à Biarritz. Clermont-Castres : 30-34 Pour ses retrouvailles avec la Yellow Army, Clermont voulait lancer le mandat de Jono Gibbes avec la manière. Raté : l'ASM s'est inclinée à domicile contre des Castrais accrocheurs et réalistes. Menés, les Tarnais ont provoqué la fébrilité des Auvergnats pour recoller à chaque fois que le score semblait leur échapper. À 20-11, après le deuxième essai des Jaune et Bleu qui lançait bien les locaux avant le retour aux vestiaires, les hommes de Pierre-Henry Broncan ont insisté pour se rapprocher juste avant la pause (20-18, 40e+3). lire aussi Le film de Clermont-Castres Ce scénario s'est reproduit en seconde période quand Clermont avait repris ses aises (+9) : Julien Dumora a claqué un drop audacieux des 40 mètres après un renvoi sur la ligne d'en-but pour lancer la remontée. Clermont a perdu ses nerfs et Castres l'a parfaitement senti pour inscrire l'essai de la victoire à quatre minutes du terme par Kévin Kornath (76e, 30-34). Les Auvergnats sont en position délicate avec déjà deux défaites. Pau-Lyon : 21-17 Battue de peu à Castres la semaine dernière (16-12), la Section a décroché sa première victoire au Hameau face au LOU (21-17). Un petit exploit puisque les Palois ont longtemps évolué à 14 après l'expulsion du troisième-ligne aile Lekima Tagitagivalu pour un plaquage dangereux sur Xavier Mignot (25e), sorti sur commotion. À ce moment, les Lyonnais menaient 8-6, puis 11-9 à la pause. Imprécis dans le camp palois et beaucoup trop indisciplinés, les hommes de Pierre Mignoni ont complètement perdu le fil en seconde période face à une équipe de Pau revigorée. Au pied, l'ouvreur Antoine Hastoy a enquillé les buts de pénalité et un drop, le LOU se contentant de deux réussites de Léo Berdeu (61e, 77e). Insuffisant, si ce n'est pour récolter un bonus défensif. lire aussi Le classement de la 2e journée Montpellier-Brive : 39-17 Le MHR a bâti son succès au cours d'un premier acte maîtrisé, marqué par une bonne défense, une grande discipline (2 pénalités) et une efficacité redoutable puisqu'il a concrétisé chacune de ses incursions dans le camp briviste, alors que ces derniers avaient le monopole du ballon. Jérémie Maurouard s'est d'abord extirpé d'un maul pour servir Gela Aprasidze sur un plateau (3e), avant que Brive ne réplique grâce à Peniami Narisia (14e), et que Maurouard ne l'imite dans la foulée (20e). lire aussi Le film de Montpellier-Brive Montpellier a viré en tête grâce à deux nouveaux essais inscrits par Geoffrey Doumayrou (35e) sur un ballon récupéré, puis Arthur Vincent (39e) en contre. En seconde période, le MHR est retombé dans ses travers (9 pénalités) et a laissé échapper un point de bonus qui lui semblait promis. Sevanaia Galala a d'abord conclu un joli mouvement en bout de ligne (42e) et Vano Karkadze a ensuite marqué sur un énième maul (68e). Jérémie Maurouard avait dans l'intervalle inscrit un doublé (51e). lire aussi Le classement du Top 14 Perpignan-Biarritz : 33-20 Dans ce duel des promus, il a fallu un peu plus d'une mi-temps aux Catalans pour parvenir à creuser un écart conséquent face à une équipe du Biarritz Olympique sans complexe mais aussi assez peu efficace : alors qu'ils additionnaient les temps forts (18e, 19e) derrière pénaltouche, les Basques ne furent pas capables d'inscrire un essai. Pis, juste après, sur une attaque bien menée, l'ailier perpignanais Jean-Bernard Pujol récupéra le ballon poussé au sol pour marquer (21e, 13-7). lire aussi Le film de Perpignan-Biarritz On notera pour l'anecdote le but de pénalité refusé à l'Anglais du BO, Brett Herron (27e) pour temps dépassé et l'indiscipline basque (deux cartons jaunes pour plaquages dangereux à la 10e puis à la 15e). En seconde période, Perpignan augmenta le tempo et inscrivit deux essais (Tristan Tedder à la 47e, Pujol à la 59e) pour mener, 30-13, mais les Biarrots ne baissèrent pas pavillon (essai d'Andrew Cramond, 64e), laissant néanmoins l'USAP remporter (33-20) devant son public son premier succès de la saison. lire aussi Les résultats de la 2e journée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles