Rugby - Top 14 - Castres - Thomas Combezou convoqué après ses propos visant l'arbitre de Castres-UBB

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le centre de Castres passera en commission de discipline pour ses critiques virulentes de l'arbitrage de M. Castaignède à l'issue de Castres - UBB, vendredi. Comme attendu, la rencontre Castres - Bordeaux-Bègles, disputée vendredi, a entraîné son lot de convocations. La LNR a annoncé ce mardi que les deux clubs ainsi que le joueur du CO Thomas Combezou passeront devant la commission de discipline le 25 novembre. Ce dernier a été cité par le commissaire du match « à la suite des déclarations qu'il a tenues une fois la rencontre terminée. » Au micro de Canal +, Combezou s'était emporté contre l'arbitrage de M. Castaignède. « On s'est fait entuber tout le match, il faut le savoir quand même. Aujourd'hui, en première mi-temps, on a arbitré Rory Kockott, je ne sais pas pourquoi. C'est nul, c'est de l'anti-rugby ce qui se passe. Ça me gonfle ! Peut-être qu'on fait quelques fautes mais on arbitre toujours le même joueur... Tout le temps, tous les week-ends c'est pareil. [...] Et en deuxième mi-temps, bizarrement, eux font de l'antijeu et on ne les siffle pas. Au fond, l'arbitre a décidé de les remettre dans le match, c'est ça qui est gavant. Ça me gonfle, ça me gonfle ! » Des propos dénoncés lundi par la Direction technique nationale de l'arbitrage. Bagarre et envahissement de terrain Les dirigeants des deux clubs comparaîtront également devant la commission de discipline pour une bagarre entre deux joueurs ainsi que de l'envahissement du terrain par plusieurs joueurs venus du banc (dont l'international Matthieu Jalibert) après l'essai victorieux de Bordeaux-Bègles. Enfin, le club de Montpellier a été convoqué à la demande du bureau de la Ligue dans le cadre du protocole Covid-19. Le cas concerne le report de MHR - Stade Français.