Rugby - Top 14 - Clermont l'emporte in extremis à Montpellier

·2 min de lecture

Même lourdement pénalisés, les Auvergnats sont parvenus à s'imposer à Montpellier (20-22), samedi après-midi, lors de la 7e journée du Top 14, alors que l'ouvreur héraultais Handré Pollard avait la balle de match au-delà du temps réglementaire. Le match : 20-22 À l'issue du temps réglementaire, l'ouvreur international sud-africain et champion du monde en titre, Handré Pollard, avait au bout de son pied droit la victoire de son équipe. Un but de pénalité plutôt facile pour lui, quarante et un mètres, côté gauche. Rien d'insurmontable pour un canonnier de sa trempe. Mais son tir, cadré mais trop dosé, tomba juste sous la barre transversale. Les Clermontois pouvaient alors exulter : ils emportaient ainsi leur premier succès à l'extérieur de la saison. À l'issue de ce match agréable à suivre, bourré de suspense et disputé sur un rythme enlevé, Montpellier n'est pas parvenu à s'imposer sur sa pelouse. Ce sont les Auvergnats, après avoir été presque atones, qui dominèrent nettement la seconde période, mais sans en tirer grand bénéfice, la faute à un manque de finition dans les zones de marque. Cela dit, il faut avouer que de leur côté, les Héraultais ne furent pas beaucoup plus tranchants. lire aussi Le film de Montpellier-Clermont ÀA dix minutes de la fin de cette rencontre à l'issue incertaine, les deux équipes n'étaient séparées que d'un point (20-19), autant dire rien si l'on veut bien considérer les efforts déployés des deux côtés pour insuffler un tempo élevé, multiplier les initiatives et chercher le break. Clermont ne relâcha pas son étreinte, l'écart au score ne bougea pas et indiquait que la tension allait monter d'un cran. Les fautes directes s'additionnaient. Et si Montpellier avait perdu le fil de ce match depuis la 50e minute, ses errements lui furent fatals : à la 74e, Camille Lopez réussissait le cinquième but de pénalité de son après-midi pour faire repasser son équipe en tête (20-22). De faute en faute, Montpellier avait l'occasion, par Pollard, de finalement l'emporter au finish mais cette option s'avéra trop courte... 86 Le pourcentage de réussite de l'ouvreur international Camille Lopez face aux poteaux, avec un 6/7 qui fit la différence. Le fait : des Auvergnats très indisciplinés Trois fois, elle fut pénalisée. Certes, la mêlée n'est plus comme autrefois la clé absolue d'un match mais elle reste une épreuve de force collective qui peut parfois faire basculer un résultat. Samedi, la mêlée auvergnate fut dominée et surtout sanctionnée. Ce baromètre montre à quel point le pack clermontois aligné au GGL Stadium manquait de cohésion dans ce registre particulier. Ça et les treize pénalités encaissées au total, un chiffre beaucoup trop haut qui faillit leur coûter très cher. lire aussi Bordeaux-Bègles, La Rochelle et le Stade Français s'imposent à l'extérieur lire aussi Le classement du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles