Rugby - Top 14 - CO - Rory Kockott (Castres) prendra sa retraite à la fin de la saison

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le demi de mêlée castrais a annoncé ce jeudi sur son compte Instagram qu'il mettra bien un terme à sa carrière à l'issue de la saison 2021-2022. Une page va bientôt se tourner au Castres Olympique. Celle du demi de mêlée d'origine sud-africaine Rory Kockott (35 ans), qui a annoncé ce jeudi sur son compte Instagram qu'il mettrait un terme à sa carrière de joueur en juin 2022. Lui qui avait prolongé son contrat d'un an au CO en mars dernier, disputera donc sa dernière saison aux côtés de son complice de la charnière Benjamin Urdapilleta. Il accompagnera ainsi quelques mois de plus l'Uruguayen Santiago Arata, présenté comme son successeur au poste de 9.

À Castres, où il est arrivé il y a onze ans, en 2011, Kockott est plus qu'un joueur. C'est un monument du club, un des principaux artisans des deux derniers titres de champion de France remportés en 2013 et 2018. Rory Kockott « L'avenir est toujours plus intéressant que le passé » Compétiteur invétéré, toujours à la pointe du combat, souvent pénible pour ses adversaires et les arbitres, il a déjà disputé plus de 240 matches avec son club et compte même 11 sélections avec l'équipe de France, du temps de Philippe Saint-André. « Peu importe où et de quelle manière, l'avenir est toujours plus intéressant que le passé », a-t-il notamment rapporté sur Instagram, philosophe. Avant d'ajouter : « Je suis reconnaissant à notre Dieu de m'avoir donné la sagesse et la force de continuer jusqu'ici. C'est génial de savoir que ce n'est pas la fin, mais juste le début du prochain chapitre. » lire aussi La vie sans Kolbe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles