Rugby - Top 14 - CO - Top 14 : Le Castrais Geoffrey Palis trouve le «scénario cruel»

L'Equipe.fr
L'arrière Castrais Geoffrey Palis regrette que son équipe se soit inclinée dans les dernières minutes à Grenoble (21-20).

L'arrière Castrais Geoffrey Palis regrette que son équipe se soit inclinée dans les dernières minutes à Grenoble (21-20).Christophe Urios (entraîneur de Castres, battu par Grenoble, 21-20) : «C’est une déception, évidemment, que l’on doit à notre indiscipline de la première période. On a ensuite manqué de maîtrise et commis des erreurs grossières. D’une façon générale, on a mal contrôlé ce match. Ça nous est déjà arrivé plusieurs fois à l’extérieur, à Toulouse ou au Stade Français par exemple, où on n’a pas maîtrisé des situations pourtant favorables. A Pau, nous n’avions pas été à notre niveau, nous n’avions pas contrôlé notre rugby. Là, je le répète, notre indiscipline nous a plombés.» Geoffrey Palis (arrière de Castres) : «Le scénario fait mal, il est cruel. Maintenant, on n’a pas fait une bonne première période, notamment dans l’engagement, on a laissé Grenoble prendre le large en seconde, et même si l’on passe devant sur la fin, c’était compliqué de l’emporter. Grenoble en a plus voulu que nous, on ne peut qu’être admiratif de cette solidarité.» Rodrigo Capo Ortega (capitaine de Castres) : «On commet trop de fautes, on a presque été inexistant en première période. On avait pourtant envie, mais ça ne nous a pas souri. On va se battre jusqu’au bout, ne rien lâcher. Mais je veux quand même féliciter Grenoble qui ne lâche rien et mérite sa victoire.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages