Rugby - Top 14 - Les coupures revendiquées par la CGT Énergie

L'Equipe.fr

La CGT Énergie, en lutte contre la réforme des retraites, s'est déclarée responsable des coupures d'électricité qui ont perturbé le déroulement de Castres - LOU et Agen - Toulouse ce samedi. La CGT Énergie a revendiqué sur Twitter les coupures de courant qui ont conduit à l'interruption temporaire des rencontres Castres - LOU et Agen - Toulouse ce samedi après-midi. La branche syndicale, qui demande le retrait du projet de réforme des retraites, utilise régulièrement ce procédé depuis quelques jours, mais n'avait pas encore « pénétré » dans le domaine du sport.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À Castres, le match a été momentanément arrêté en cours de deuxième période et s'est conclu dans une semi-obscurité, la lumière n'étant pas revenue. Enedis, filiale d'EDF chargée de la gestion et de l'aménagement du réseau de distribution d'électricité en France, évoque « un acte malveillant » dans La Dépêche du Midi et annonce qu'elle va porter plainte contre X. À Agen, le courant est revenu après une dizaine de minutes d'interruption en cours de deuxième période.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.