Rugby - Top 14 - Droits TV - Droits TV : Canal+ prêt à faire une avance à la LNR

L'Equipe.fr
L’Equipe

INFO L'ÉQUIPE - Le diffuseur du Top 14 pourrait s'acquitter de sa dernière redevance de 17,16 millions d'euros si la trésorerie des clubs est en danger. Une somme qu'il déduirait lors des prochaines saisons. Le site L'Équipe révélait, ce jeudi en début d'après-midi, que Canal+ avait envoyé un courrier de rupture du contrat de diffusion de la L1 et de la L2, à la Ligue de football professionnel (LFP), pour la fin de saison 2019-2020. Maxime Saada, le patron de la chaîne cryptée, s'appuie notamment sur le discours du Premier ministre, mardi, lequel annonçait : « La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre. » Selon nos informations, Canal+ procédera avec le rugby comme avec le foot et ne va pas régler la dernière traite de 14,3 M€ hors taxes (17,16 millions d'euros TTC) puisque le Top 14 ne va pas reprendre. Top 14 : la LNR propose l'arrêt de la saison 2019-2020
Toutefois, si la trésorerie des clubs professionnels se trouvait trop lourdement touchée, voire menacée, par cette décision, alors le diffuseur historique du Championnat de France serait prêt à verser la somme supposée boucler l'exercice que les clubs ont choisi de définitivement clôturer ce jeudi. Canal+ débloquerait alors ces 17,16 M€, pour ne pas mettre en difficulté les acteurs principaux d'un feuilleton qu'il diffusera au moins jusqu'à la saison 2022-2023, pour 95,5 M€ par an. Cette somme de 17,16 millions d'euros devrait ensuite être déduite des versements sur les saisons suivantes afin de lisser l'hémorragie. La part des droits TV et marketing (environ 23 %) dans le budget des entreprises de rugby professionnel est moins importante que pour les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 de football, mais elle n'en demeure pas moins vitale, encore plus à l'heure de traverser la crise économique et sanitaire en cours. Engagé envers le rugby depuis 1995, Canal+ avait remporté un énième appel d'offres en 2016. Ce dernier allait des exercices 2019-2020 à 2022-2023. À titre de comparaison, Canal+ et beIN Sports, l'autre diffuseur de la L1 et de la L2 de football, étaient censés verser encore 243 millions d'euros d'ici la fin de la saison à la LFP.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi