Rugby - Top 14 - FCG - Peter Kimlin, Dylan Hyles et Chris Farrell mis hors de cause dans l'affaire de viol présumé

L'Equipe.fr
Le deuxième ligne australien Peter Kimlin, le troisième ligne néo-zélandais Dylan Hayes et le trois-quart centre irlandais Chris Farrell sont ressortis libres mercredi soir après avoir été interrogés par les policiers bordelais.

Le deuxième ligne australien Peter Kimlin, le troisième ligne néo-zélandais Dylan Hayes et le trois-quart centre irlandais Chris Farrell sont ressortis libres mercredi soir après avoir été interrogés par les policiers bordelais.Sur les six joueurs de Grenoble auditionnés par les policiers bordelais en charge de l'enquête sur le viol présumé, trois sont ressortis libre mercredi soir. Il s'agit de Peter Kimlin, Dylan Hayes et Chris Farrell.«Je suis rentré chez moi après une longue journée à aider les policiers dans leurs investigations», tweetait, mercredi soir, l'Australien Peter Kimlin.L'avocat du troisième ligne néo-zélandais, Dylan Hayes, a indiqué que son client «avait une position de témoin : sa garde à vue à été très courte, il a été mis hors de cause presque immédiatement et est ressorti sans qu'aucune charge ne pèse à son encontre».Même son de cloche pour l'avocat de l'Irlandais, Chris Farrell : «Il avait été blessé à la jambe pendant le match, il était dans la chambre d'un de ses camarades et dormait quand ils sont rentrés».La garde à vue se prolonge donc pour le talonneur français Loïck Jammes, le pilier irlandais Denis Coulson et le troisième ligne néo-zélandais Rory Grice.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages