Rugby - Top 14 - Fusion - Le Racing 92 demande le report de son match, les joueurs de Stade Français poursuivent la grève

L'Equipe.fr
Les joueurs du Racing 92 ont demandé le report de leur match de Top 14, samedi soir à Montpellier, tandis que ceux du Stade Français ont exprimé leur volonté de poursuivre la grève, vendredi midi lors de la réunion à la Ligue nationale (LNR).

Les joueurs du Racing 92 ont demandé le report de leur match de Top 14, samedi soir à Montpellier, tandis que ceux du Stade Français ont exprimé leur volonté de poursuivre la grève, vendredi midi lors de la réunion à la Ligue nationale (LNR).A l'issue de la réunion au siège de la Ligue nationale de rugby (LNR), Dimitri Szarzewski a indiqué que les représentants des joueurs du Racing 92 et du Stade Français avaient demandé le report de leurs rencontres du week-end en Top 14, samedi respectivement à Montpellier (20h45) et à Castres (18h30). «Le dialogue a repris, on va encore discuter ce week-end, on doit se réunir lundi en fin de journée pour continuer d'échanger entre nous. On a demandé le report des deux rencontres (du Racing et du Stade Français), vu le contexte actuel, c'est difficile de préparer une rencontre de haut niveau», a dit le talonneur du Racing.Dans la foulée, Robins Tchale-Watchou, le président du Syndicat national des joueurs (Provale), a corrigé Szarzewski : «Le Racing a demandé expressément le report de son match, ce qui n'est pas le cas du Stade Français : les joueurs ont décidé de faire grève, ils assument jusqu’au bout et ne souhaitent pas pénaliser les autres équipes.» La Ligue doit trancher en début d'après-midi sur le sort de ces deux rencontres. Pascal Papé a de son côté expliqué qu'il fallait «maintenant aller à la rencontre de nos coéquipiers, et exposer ce que nous, on a entendu, écouté, on était là pour ça. Aujourd'hui, il n'y a pas grand-chose à dire.» «Il faut qu’on sorte de cette situation qui, pour tout le monde, est intenable, a estimé Tchale-Watchou. Si les joueurs du Stade Français veulent ouvrir un dialogue sincère avec leurs dirigeants, l'idée n'est pas de maintenir la grève.»Une nouvelle réunion entre les différentes parties est prévue lundi à 18h00.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages