Rugby - Top 14 - À Gerland, Lyon s'offre Toulouse qui perd la tête du Top 14

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Grâce à la botte de son ouvreur Jonathan Wisniewski, le LOU l'a emporté samedi soir face au Stade Toulousain (31-23), à domicile, en clôture de la 17e journée de Top 14. Les Toulousains perdent la première place du classement au profit de La Rochelle. Le match : 31-23 Rien que la première période pouvait suffire à contenter les amateurs de rugby. Cinq essais avaient été inscrits. Trois du côté des Toulousains, qui démarraient en fanfare avec un doublé de leur ailier Dimitri Delibes (14e, 31e) au terme d'actions d'envergure faites de passes aveugles et de soutiens permanents. Et deux pour les flèches lyonnaises, Noa Nakaitaci (7e), en force comme un avant, et Toby Arnold (35e), bien servi par Jusua Tuisova placé en numéro huit après le carton jaune récolté par Mickaël Ivaldi (25e), coupable d'une faute « cynique », dixit M. Castaignède, l'arbitre girondin signifiant ainsi qu'il avait effondré un maul toulousain gagnant. lire aussi Le film de Lyon - Toulouse De carton jaune, il y en eut encore deux autres, infligés conjointement aux deuxième lignes Rory Arnold et Félix Lambey (40e+1e) pour s'être battus comme des chiffonniers. À la pause, quatorze contre quatorze, les Lyonnais menaient 23-17, avance creusée (43e) par l'ouvreur Jonathan Wisnieswki auteur de seize points, dont deux drops (1er, 29e), à ce moment du match. lire aussi Le classement du Top 14 Le tempo de la rencontre restait très élevé ; le LOU multipliait les bons coups pour construire une merveille d'essai pour le doublé de Nakaitaci (54e, 31-20), en débordement cette fois-ci. Tempo que le Stade Toulousain relevait à l'heure de jeu mais sans succès, la défense rhodanienne demeurant jusqu'au bout hermétique sous la pression. Du coup, les Toulousains, invaincus depuis quatre mois, perdent là leur première place au classement, ce dont profite La Rochelle, qui avait battu le Stade Français un peu plus tôt. 80% Le pourcentage de réussite de l'ouvreur rhodanien Jonathan Wisniewski (4/5), sans compter ses deux drop-goals. Le joueur : Josua Tuisova, le couteau suisse du LOU À 27 ans, ce centre ou ailier fidjien, champion olympique à Rio de Janeiro en 2016 et passé par Toulon, fait désormais les beaux jours du LOU. Il est en train de se rendre indispensable puisqu'il évolua une dizaine de minutes au poste de troisième-ligne centre après la sortie sur carton jaune de son coéquipier, le talonneur Mickaël Ivaldi. Le temps pour lui de jaillir derrière une mêlée à proximité de l'en-but toulousain, d'éliminer trois défenseurs grâce à ses crochets puis de servir d'un passe « coudée » son ailier Toby Arnold, parfaitement décalé pour un essai (35e) qui permit à Lyon de reprendre la tête au score. lire aussi Tous les résultats de la 17e journée