Rugby - Top 14 - Jeremy Davidson (Brive) : « Les joueurs ont grandi »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le manager briviste Jeremy Davidson était satisfait de la victoire samedi contre Toulon en Top 14, notamment de la maturité de ses joueurs dans une fin de match difficile. Jeremy Davidson (manager de Brive, après la victoire face à Toulon) : « Nous avons mis les ingrédients nécessaires contre une équipe très dense de Toulon. On a eu peur en deuxième période, car leur paquet avance en mêlée et sur les ballons portés. On n'a pas tenu le match. Mais on s'est battus jusqu'à la fin et on a eu un peu de chance avec leur dernière pénalité ratée. Je suis vraiment content. Il n'y a pas beaucoup d'équipes qui vont battre Toulon. C'est une grosse victoire. Il y a des équipes qui perdent à la maison en ce moment, cette victoire nous permet de monter à 34 points, c'est bien. Je pense que maintenant nous sommes habitués à ces fins de matches difficiles. Les joueurs ont grandi, ils ont de la maturité. On a jamais baissé les bras, c'est bien pour le futur. On va garder les pieds sur terre, on sait qu'on aura un match très important à jouer pour le maintien à Bayonne (le 14 février). » Patric Collazo (manager de Toulon) « On s'est trompé dans la stratégie, on a manqué de patience. » Patrice Collazo (manager de Toulon) : « 15 contre 14, ce n'est pas mon problème. Ce qui me dérange, c'est qu'on a manqué de précision dans les zones de marque. On a eu les cartouches. La dernière pénalité manquée de ''Tane'' (Sonatane Takulua, demi de mêlée de Toulon) est pour moi anecdotique car on a une possession d'entrée de match après le carton jaune des Brivistes, on ne l'exploite pas, on en a deux autres près des lignes en deuxième période... On s'est trompés dans la stratégie, on a manqué de patience, on a voulu écarter des ballons alors qu'il pleuvait. On a voulu se faire des passes alors qu'il pleuvait à torrent. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes. Ce qui me dérange aussi c'est qu'on a mieux joué à 14 qu'à 15... Le rugby, c'est deux périodes. Même si on peut gagner sur la pénalité de ''Tane'', je considère qu'on peut scorer avant. » lire aussi La 15e journée