Rugby - Top 14 - L'équipe type de la 12e journée du Top 14

L'Equipe.fr
·5 min de lecture

L'équipe type de la 12e journée du Top 14 met à l'honneur les Toulousains, très beaux vainqueurs de Bordeaux-Bègles (45-23), ainsi que les leaders Rochelais, tombeurs de Montpellier dans la tempête (22-9). 15 Brice Dulin (La Rochelle) L'arrière du Stade Rochelais a été précieux face à Montpellier (22-9). Dans des conditions de jeu dantesque, Brice Dulin a très bien usé de son jeu au pied pour cantonner l'adversaire dans son camp et n'a pas hésité à amorcer quelques relances, dont une spectaculaire de soixante mètres. 14 Lester Etien (Stade Français) L'ailier parisien n'a pas tout bien fait lors de la défaite de son équipe contre la Section Paloise (29-27). Mais il s'est signalé par un impressionnant triplé qui aurait pu permettre au Stade Français, retardé à l'aéroport à cause des intempéries, de repartir du Béarn avec un joli succès. lire aussi Calendrier et résultats du Top 14 13 Pablo Uberti (Bordeaux-Bègles) Il a tout simplement crevé l'écran. Avec ses courses tranchantes et ses bonnes prises de décision, le jeune centre de l'UBB Pablo Uberti (23 ans) a fait forte impression malgré la défaite à Toulouse (45-23). Il fut même décisif sur l'essai de Yoram Moefana. Son association avec ce dernier est très prometteuse. 12 Kurtley Beale (Racing) Le polyvalent trois-quarts australien a une nouvelle fois fait étalage de toute sa classe. Titularisé cette fois-ci au centre, Kurtley Beale a rassuré ses partenaires en inscrivant un très bel essai juste avant la pause, donnant une avance décisive à son équipe contre Agen (45-10). 11 Gabin Villière (Toulon) Au cours d'un match peu emballant, il a été l'éclair dans la nuit. Gabin Villière a surgi trois fois de son aile pour autant d'essai inscrit. Un triplé qui a permis à son RCT de s'imposer avec le point de bonus offensif contre Clermont (27-9). L'international français (2 sélections) est en très grande forme depuis le début de l'automne. 10 Ihaia West (La Rochelle) Dans la tempête, il vaut mieux avoir un capitaine assuré. La Rochelle tient le sien. En réussite face aux poteaux (6/8), Ihaia West a été impressionnant dans sa maîtrise des éléments pour occuper le plus possible le terrain. En domptant le vent, il a offert à son équipe la victoire et lui permet de conserver la tête du Championnat. lire aussi Le classement du Top 14 9 Antoine Dupont (Toulouse) Quel numéro ! Antoine Dupont a tué les derniers espoirs bordelais en une action à la 50e. Un essai invraisemblable dont lui seul a le secret et qui a guidé le Stade Toulousain sur le chemin de la victoire. Le numéro 9 du quinze de France a aussi été décisif sur le premier essai de Yoann Huget et n'en finit plus de banaliser l'exceptionnel. 8 Kevin Gourdon (La Rochelle) Le capitaine du Stade Rochelais a été à la pointe de la bataille navale que se sont livrés Maritimes et Héraultais à Marcel-Deflandre. Cerise sur le gâteau, cet essai « gagesque » où les Montpelliérains tergiversent à la réception du renvoi. Kevin Gourdon en a profité après une jolie glissade sur les fesses. 7 Saïd Hirèche (Brive) Avec lui, on commence à avoir l'habitude des sorties de gladiateur. Mais il faut souligner à quel point Saïd Hirèche fait partie des plus braves soldats du Top 14. Le capitaine du CAB a une fois de plus porté les siens vers la victoire lors du match très serré contre Lyon (12-8). Tous les clubs aimeraient disposer d'un tel leader. 6 Rynardt Elstadt (Toulouse) Une fois de plus, il n'a pas livré une performance de poète. Mais Rynardt Elstadt est précieux dans le système de jeu toulousain, qui implique un énorme rythme et une débauche d'énergie folle. Face à Bordeaux-Bègles, le flanker sud-africain n'a cessé de faire reculer l'adversaire, notamment grâce à une défense ultra agressive. 5 Matt Philip (Pau) Pau a souffert contre Paris mais s'en est tiré avec beaucoup de courage et de détermination (29-27). Matt Philip a été à l'image de son équipe. Fort dans les zones de l'ombre, il s'est aussi illustré en touche avec des prises de balle importantes. 4 Rory Arnold (Toulouse) Le deuxième-ligne australien ne se cantonne pas aux tâches de l'ombre. Il l'a encore montré contre l'UBB, dès le début de la rencontre. Après une faille trouvée par Romain Ntamack et bien relayée par Antoine Dupont, Rory Arnold s'est proposé au soutien, a attiré les défenseurs à lui, et offert d'une jolie passe à une main l'essai à Yoann Huget. 3 Emerick Setiano (Toulon) Si Toulon a pris la mesure de Clermont dimanche soir, il ne le doit pas uniquement aux jambes de feu de Gabin Villière. Le RCT a aussi pu compter sur la tenue de sa mêlée fermée, qui a récolté plusieurs pénalités. Dans ce domaine, Emerick Setiano a largement pris la mesure de son vis-à-vis, Peni Ravai. 2 Étienne Fourcade (Clermont) Le talonneur de l'ASM est l'un des rares joueurs de son équipe à avoir surnager contre Toulon. Étienne Fourcade a été très actif autour des rucks, dans le combat, mais il s'est aussi signalé par quelques prises de balle intéressantes pour donner de l'avancée à Clermont. 1 Cyril Baille (Toulouse) Cyril Baille impressionne toujours par cette faculté qu'il a de faire jouer après lui. Le pilier gauche toulousain l'a de nouveau montré contre Bordeaux-Bègles, avec par exemple une longue sautée vers sa ligne de trois-quarts. Et il est aussi présent au rendez-vous en conquête. La mêlée rouge et noire a pris le meilleur sur le pack adverse, en partie grâce à lui. lire aussi Toute l'actu du Top 14