Rugby - Top 14 - LOU - Pierre Mignoni (Lyon) : « Nous avons eu très peur »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Malgré une remontée de Clermont en seconde période, Pierre Mignoni et ses hommes se sont imposés ce samedi contre les Clermontois (41-30), mais se sont fait une frayeur. Pierre Mignoni (manager de Lyon, vainqueur de Clermont (41-30) samedi) : « Nous avons eu très peur. Nous devions maîtriser ce match davantage. Nous perdons le contrôle et le momentum du match en fin de première mi-temps. Nous n'arrivons pas à nous maîtriser, sûrement à cause de la fatigue ou de la chaleur. Ça recommence en début de deuxième période. Ce n'est pas possible de perdre l'initiative d'un match de cette manière. Leur jeu direct d'avants a été incroyable. Morgan Parra les a bien dirigés. Heureusement que Clermont fait des fautes. Sur le dernier ballon, Clermont nous fait un cadeau. Mais nous en avons fait aussi . » lire aussi Les tops et les flops de Lyon - Clermont : Tuisova super-puissant, Nanai-Williams passe à côté Franck Azéma (manager de Clermont) : « Nous avons tout fait : du bon et du moins bon. Nous n'avons pas le ballon en première période. Nous pouvons marquer un essai et nous prenons un carton rouge... En infériorité numérique, nous faisons des efforts énormes pour repasser devant. Et nous sommes capables de nous exposer et de prendre un dernier essai qui nous prive du bonus défensif. Au-delà du résultat, c'est rageant de ne pas évoluer et de ne pas avoir de la constance. Rapporter un point aurait été un bon résultat. » Morgan Parra « On ne fait pas les choses les plus simples et on réussit les choses les plus compliquées ! » Dylan Cretin (troisième-ligne et capitaine de Lyon) : « Nous sommes contents de la victoire. En regardant de plus près, il y a des choses à améliorer. Mais nous allons voir le positif. Nous loupons la reprise en deuxième période. Il fallait reprendre fort. Clermont nous a mis sous pression. Nous aurions pu nous simplifier le match. Josh fait un gros match. Le rugby est plus simple quand Josh marque tout seul mais il faut souligner l'ensemble du travail du groupe. » lire aussi Le classement du Top 14 Morgan Parra (demi de mêlée de Clermont) : « Nous avons déjà vécu ce genre de scénario. À Montpellier, on doit prendre un point, on repart avec zéro point. Ici, on doit en prendre trente en première période. On n'existe pas, à part sur ce ballon chanceux qui nous permet de marquer entre les poteaux. En deuxième période, on repasse devant, on doit tuer le match et on ne le fait pas. On ne fait pas les choses les plus simples et on réussit les choses les plus compliquées ! »