Rugby - Top 14 - MHR - La carrière d'entraîneur de Philippe Saint-André en chiffres

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Nommé ce dimanche à la tête de Montpellier en remplacement de Xavier Garbajosa, Philippe Saint-André (53 ans) va diriger sa sixième équipe, la première depuis plus de cinq ans. lire aussi Montpellier : Garbajosa écarté et remplacé par Philippe Saint-André 6 Montpellier est la sixième équipe entraînée par Philippe Saint-André, après Gloucester (1998-2002), Bourgoin (2002-2004), Sale (2005-2009), Toulon (2009-2011), et l'équipe de France (2011-2015). 31 Le 16 février 1999, à 31 ans (!), Philippe Saint-André avait été nommé entraîneur de Gloucester alors qu'il y était joueur. Il cumulera les deux fonctions jusqu'en 2000 avant d'enfiler définitivement le costume d'entraîneur. 18 Après sa première expérience anglaise, Philippe Saint-André est revenu entraîner en France, à Bourgoin. Mais l'expérience a tourné court. 18 mois, de l'été 2002 au 24 janvier 2004, où il est débarqué après un match contre... Gloucester en Challenge (18-37). Le motif ? Il avait fait candidature au poste de sélectionneur du pays de Galles, et cela n'avait pas du tout plu au président de l'époque du CSBJ, Pierre Martinet. 2 Le nombre de titres remportés par Philippe Saint-André dans sa carrière d'entraîneur : champion d'Angleterre en 2006, et vainqueur du Challenge européen en 2005, à chaque fois avec Sale, où il a donc connu ses plus belles années sur le plan sportif dans le rôle d'entraîneur. 3 À la tête de Toulon pendant deux saisons, Philippe Saint-André a participé à trois phases finales : Top 14 2009-2010 (défaite en demi-finale contre Clermont), Challenge 2009-2010 (défaite en finale contre Cardiff) et Coupe d'Europe 2010-2011 (défaite en quart de finale contre Perpignan). Il a structuré un club revenu dans l'élite un an avant son arrivée. 5 Cela fait un peu plus de cinq ans que Philippe Saint-André n'a pas été à la tête d'une équipe à proprement parler (il est directeur du rugby au MHR depuis mars 2020). Son dernier match dans ce rôle ? Une déroute en quart de finale de la Coupe du monde face à la Nouvelle-Zélande le 17 octobre 2015 (62-13) alors qu'il était sélectionneur des Bleus. 4 Outre cet échec retentissant lors du Mondial, PSA le sélectionneur n'avait pu obtenir mieux qu'une quatrième place dans un Tournoi des Six Nations (2012, 2014, 2015), terminant même en sixième et dernière position en 2013. 23 En quatre ans à la tête des Bleus, Philippe Saint-André a perdu 23 matches, pour 20 victoires et 2 nuls. lire aussi MHR/Garbajosa, chronique d'une séparation annoncée