Rugby - Top 14 - MHR - Fulgence Ouedraogo (Montpellier), avant la réception de La Rochelle en Top 14 : « Ne pas laisser de points en route »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Battu de peu par Toulouse et Pau, le MHR espère se reprendre contre La Rochelle samedi après-midi pour coller au bon wagon. C'est peu dire que Montpellier sort de deux matches frustrants, la faute notamment à des transformations ratées en fin de partie. Le MHR a laissé filer plusieurs points contre Toulouse (15-17) et à Pau (23-22). « On aurait pu avoir pas mal de points en plus, a souligné ce jeudi en conférence de presse le manager Philippe Saint-André, avant de voir le verre à moitié plein. La bonne chose, c'est qu'on n'a jamais été bredouilles cette saison, ça veut dire qu'on est présent, qu'on a le niveau pour exister dans ce Top 14. » lire aussi Le programme de la 5e journée du Top 14 Il n'empêche, la réception de La Rochelle samedi après-midi (15 heures) avant des déplacements à Bordeaux et dans l'Arena du Racing 92 ressemble à une marche à ne pas louper pour une équipe 10e au classement après quatre journées. « C'est un match important pour continuer à coller au niveau des points sur le haut du tableau », poursuit PSA. Fulgence Ouedraogo, capitaine du MHR « C'est un match avec une légère pression, on est déjà en recherche de résultat » Même discours pour le capitaine Fulgence Ouedraogo : « C'est un match avec une légère pression, on est déjà en recherche de résultats après avoir perdu notre dernier match à domicile. L'an dernier, on a fait un début de saison catastrophique (trois victoires lors des quinze premières journées) et pourtant on a vu qu'il ne nous manquait pas beaucoup de points pour finir en beauté. Il ne faut pas laisser de points en route. On en a déjà perdu, on ne peut pas les rattraper... » Regagner la bataille du sol « C'est important de gagner ce match au niveau comptable mais aussi pour que le moral des troupes suive, souligne de son côté l'ailier Vincent Rattez. On n'a pas été payés sur les deux derniers matches, donc gagner nous ferait du bien. » Outre la précision face aux perches, le déchet dans le jeu au sol fait partie des points sur lesquels un gros accent a été mis cette semaine. 6,5 Alors qu'elle fait partie des équipes les plus prolifiques depuis le début de la saison (25 points et 3,3 essais en moyenne par match), Montpellier fait paradoxalement partie de celles qui concèdent le plus de ''turnovers'' (ballons perdus) avec une moyenne de 14,5 (le meilleur élève, Pau, en est à 10). Le MHR tourne également à 6,5 rucks perdus par match sur ses phases de possession, le total le plus élevé en Top 14 après quatre journées. « On n'a pas réussi à assez conserver le ballon à Pau, et on avait déjà fait ce constat contre Toulouse et Brive (39-17, 2e journée), explique Ouedraogo. On manque d'efficacité dans les rucks, on est attendu dans ce secteur et je pense que Les Rochelais ont préparé quelque chose. » D'autant que le pack rochelais n'a pas la réputation d'un tendre. « C'était déjà le cas de Toulouse, préfère en sourire Saint-André. Mais c'est vrai que contre cette équipe, si tu n'es pas présent en conquête, si tu n'as pas de répondant dans la dimension physique, si tu ne mets pas de l'intensité dans les rucks, c'est très compliqué. » lire aussi Le classement lire aussi Toute l'actualité du rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles