Rugby - Top 14 - MHR - Le Montpelliérain Paul Willemse positif au Covid-19, les tests de lundi négatifs

·1 min de lecture

Après le contrôle positif du deuxième-ligne international vendredi dernier, tous les tests de lundi se sont révélés négatifs. De nouveaux tests seront effectués ce mercredi, mais la tenue de la dernière rencontre du MHR à Pau (samedi, 21 heures) n'est pas remise en cause. Comme révélé par Sud-Ouest et confirmé par nos soins, Paul Willemse, le deuxième ligne international du MHR, a été déclaré positif au Covid-19 vendredi dernier, lors du troisième et dernier contrôle hebdomadaire effectué par les clubs de Top 14. Egalement touché aux ischios-jambiers, le Sud Africain est d'ores et déjà forfait pour le déplacement de la dernière journée, ce samedi à Pau (21 heures). Deux autres joueurs montpelliérains, le centre Vincent Martin et le demi de mêlée Gela Aprasidze, ont également été contrôlés positifs la semaine passée. Blessés et hors groupe, ils n'entrent pas dans le cadre du protocole de la LNR. Les tests effectués ce lundi sont tous négatifs, et la rencontre de samedi à Pau (21 heures) n'est, pour l'instant, pas remise en question. De nouveaux tests seront effectués ce mercredi. Si deux nouveaux cas étaient avérés (trois cas sur sept jours glissés), alors la rencontre de samedi devrait être annulée. Vers un système de péréquation ? Le système de péréquation serait alors appliqué, et il ne serait pas favorable à Pau qui n'a décroché qu'une moyenne de 1,75 points au Hameau cette saison. Pour rappel, la Section (13e, 41 points), et Bayonne (12e, 45 points) sont à la lutte pour éviter la place de barragiste pour le maintien. Si Pau accueillera des Montpelliérains décimés, Bayonne sera opposé à un Stade Français qui peut se qualifier en cas de succès. lire aussi Le classement du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles