Rugby - Top 14 - MHR - Xavier Garbajosa, après la défaite de Montpellier à La Rochelle : « On a pédalé à côté du vélo »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après la défaite concédée par son équipe à La Rochelle (9-22) ce dimanche, Xavier Garbajosa, l'entraîneur du MHR, a regretté le manque d'intensité de ses joueurs, en supériorité numérique une grande partie du match. « Après un mois intéressant dans l'état d'esprit, c'est un coup d'arrêt pour votre équipe...
C'est un gros coup d'arrêt oui. En termes d'intensité, on a été complètement absents. On a pédalé à côté du vélo. On n'est pas du tout rentrés dans le match, à l'image des premiers plaquages. En termes d'état d'esprit, il n'y avait rien ce soir. lire aussi La Rochelle noie Montpellier Ça vous agace ?
Oui, beaucoup. Au-delà du rouge qui reste anecdotique sur le match, les conditions étaient compliquées, c'était le cas pour tout le monde. L'état d'esprit était pas mal depuis un mois... comment on passe de là à là ? Je n'arrive pas à le comprendre. Quand on n'y est pas, ça ne pardonne pas. « C'est bien d'avoir des vacances, mais il ne faut pas oublier l'essentiel » Le carton rouge a eu l'air de galvaniser les Rochelais...
Il y a cet aspect mental qui fait que ça décuple l'énergie, ils se sont resserrés. Mais il y a aussi l'aspect physique : il n'y a pas eu de temps de jeu, les mecs n'étaient pas mâchés, émoussés, il n'y avait pas un grand rythme. Ils en ont tiré profit. Aviez-vous senti un état d'esprit différent de votre équipe dès samedi, lors de la préparation du match ?
Les vacances, en milieu de semaine, ne nous ont pas aidés. C'était compliqué hier (samedi), je ne pensais pas que c'était un signal annonciateur. L'entraînement avait été très mauvais. C'est bien d'avoir des vacances, mais il ne faut pas oublier l'essentiel, on reste des joueurs de rugby. Pendant un mois, les signaux ont été bons, aujourd'hui, tout a été jeté à la poubelle. »