Rugby - Top 14 - Montpellier-Racing 92 : la LNR va examiner les banderoles de l'Altrad Stadium

L'Equipe.fr
Les banderoles déployées samedi à l'Altrad Stadium lors du match opposant Montpellier au Racing 92 vont être examinées par la Ligue Nationale de Rugby.

Les banderoles déployées samedi à l'Altrad Stadium lors du match opposant Montpellier au Racing 92 vont être examinées par la Ligue Nationale de Rugby. La LNR, réunie en comité directeur a décidé d'examiner les banderoles hostiles au président de la Ligue Paul Goze et à Jacky Lorenzetti, président du Racing 92, déployées samedi à l'Altrad Stadium lors du match opposant Montpellier au Racing 92. «Equité sportive = Goze démission», «Equité sportive ? Merci qui ? Jacky et Paul », «Grève fictive = tricherie», «Cons + fusion = confusion» , «Goze + Lorenzetti, le menteur-le tricheur», «Goze + Lorenzetti, équité bafouée», tels étaient les messages que l'on pouvait lire. La LNR avait le 17 mars décidé de reporter l'affiche, comptant pour la 21e journée du Top 14, en raison de l'émoi causé par le projet de fusion entre le Stade Français et le Racing 92. Le MHR avait immédiatement contesté ce report, estimant qu'il nuisait à l'équité sportive du championnat et allant jusqu'à faire constater l'absence des joueurs du Racing le lendemain, à l'horaire initialement prévu pour le match. Mohed Altrad, le président du club héraultais, « a fait fabriquer, afficher, des banderoles aux textes injustifiés », avait affirmé Lorenzetti, après le match. « Il ne me semble pas que ce soient des banderoles fabriquées dans la nuit à la sauvette. On a bien vu la typographie d'imprimerie », avait pourquivi le président du club des Hauts-de-Seine.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages