Rugby - Top 14 - Nicolas Godignon, entraîneur de Brive : «Cette équipe de La Rochelle me réjouit par sa naïveté et sa fraîcheur»

L'Equipe.fr
L’Equipe
Nicolas Godignon, manager de Brive, apprécie de commencer la phase retour par un succès bonifie sur Montpellier, le leader, qui permet au BO de ne plus être barragiste.

Rugby - Top 14 - Brive - Nicolas Godignon (Brive) : «Un beau cadeau»

Nicolas Godignon, manager de Brive, apprécie de commencer la phase retour par un succès bonifie sur Montpellier, le leader, qui permet au BO de ne plus être barragiste.

Battu par La Rochelle (36-17) samedi soir, l'entraîneur de Brive, Nicolas Godignon, a rendu hommage au leader du championnat.Nicolas Godignon (entraîneur de Brive) : «C’est toujours compliqué de jouer à La Rochelle. C’est une équipe qui réalise des choses avec beaucoup de vitesse, de puissance et d’intensité. Il faut être bon pour les contrer ce qu’on n’a pas su faire ce soir. On a connu vingt minutes en première période où on s’est accroché aux branches. Cette équipe de La Rochelle me réjouit par sa naïveté et sa fraîcheur.»Lekso Kaulachivili (pilier droit de La Rochelle) : «On a bien défendu et on a tout fait pour gagner ce match même si c’était un peu compliqué. On a joué ensemble, on était tous au même niveau. On a bien travaillé la mêlée et on a vu le résultat.»François Da Ros (talonneur de Brive) : «On est tombé sur un mur et on était venu pour autre chose. Sur un match comme celui-là, on n’a pas le droit à l’erreur. On a subi tous les impacts. On n’était pas venu ici jouer le petit La Rochelle qu’on connaissait il y a quatre ans mais le leader du Top 14.»Vincent Ratez (ailier de La Rochelle) : «On ne s’attendait plus à prendre le point de bonus même si on savait qu’on allait gagner. En tout début de match, on était un peu sous pression. Mais on n’a pas paniqué. Après avoir creusé l’écart au score on a manqué un peu d’agressivité. C’était un match rude avec beaucoup d’impacts. Ça tapait fort.»

À lire aussi