Rugby - Top 14 - Pau s'impose à Perpignan, Bordeaux-Bègles fait tomber Lyon à Gerland

·3 min de lecture
Rugby - Top 14 - Pau s'impose à Perpignan, Bordeaux-Bègles fait tomber Lyon à Gerland

Net succès palois à Perpignan (14-29), trois essais à un, tandis que les Bordelais sont parvenus à l'emporter (15-20) sur la pelouse de Lyon. À domicile, lors de cette cinquième journée de Championnat, Brive et Montpellier ont battu le Stade Français et La Rochelle. Lyon -Bordeaux-Bègles : 15-20 Après une entame plutôt réussie (6-13 sur un essai de filou de Matthieu Jalibert, 25e), comme l'avait demandé son manager Christophe Urios, l'UBB s'est endormie. Dans une rencontre hachée par de nombreuses maladresses et pénalités, le LOU est revenu dans la partie grâce à la botte de Léo Berdeu, passant devant au score à l'heure de jeu (15-13). Mais les Bordelais, plus entreprenants, ont finalement réussi un joli coup. lire aussi Le film de LOU-UBB Suite à un ballon arraché par Jefferson Poirot, puis un contre ruck décisif après un jeu au pied de pression, les visiteurs ont encore trouvé la faille sur une nouvelle inspiration de Jalibert. L'ouvreur international a intelligemment temporisé avant de servir Dubié dans l'intervalle, puis Douglas servait Buros sur un pas. L'essai de l'arrière girondin assommait les Lyonnais (15-20, 66e). Avec ce premier succès à l'extérieur, l'UBB confirme ses ambitions. À l'inverse, le LOU retombe dans ses travers de la saison passée. Vivien Devisme : « Une envie un peu trop débordante » Perpignan-Pau : 14-29 Les deux pires attaques du Top 14 s'affrontaient ce samedi à Aimé-Giral. En première période, le déchet empêchait quiconque de pointer dans l'en-but. Des scories que la Section Paloise a gommées au retour des vestiaires, malgré un carton rouge reçu par Tuimaba (27e) tandis que l'USAP encaissait trois cartons jaunes, ce dont surent profiter Clovis Le Bail et Antoine Hastoy pour marquer trois essais. Le demi d'ouverture, auteur de 19 points, a fait basculer le match alors que l'USAP s'incline (14-29) pour la première fois de la saison à domicile. Brive - Stade Français : 19-12 Pour le centenaire de son Stadium, le CA Brive a commencé la rencontre en fanfare face à un Stade Français pas totalement sorti de son vestiaire. Les Corréziens ont rapidement ouvert le score grâce à un essai de l'ailier Joris Jurand, inarrêtable à cinq mètres de l'en-but après une combinaison en touche savamment travaillée. En infériorité numérique, les Parisiens sont parvenus à marquer par la botte de Léo Barré (13-6). Les Brivistes ont ensuite assuré leur victoire en jouant dans le camp adverse, Enzo Hervé sanctionnant les imprécisions parisiennes dans une fin de match tendu. Grâce à ce troisième succès (19-12) à domicile, le CAB se maintient dans le haut du classement. Le Stade Français reste à la dernière place... Montpellier - La Rochelle : 21-11 À l'issue de ce match brouillon et heurté, les Héraultais sont parvenus à s'imposer en creusant pied à pied un écart conséquent au score. Leur succès (21-11) est à mettre au crédit de l'ouvreur international italien Paolo Garbisi, auteur de sept buts de pénalité entre la 7e et la 65e minute (pour un seul échec, à la 5e). De leur côté, les Rochelais entrèrent dans ce match à l'heure de jeu et inscrivirent un essai par Favre (72e), trop tard pour espérer renverser le cours d'une rencontre qu'ils ne surent pas maîtriser, privés de balles en conquête - leur mêlée défaillante a été très pénalisée. Seul point positif, ils ont tenu en défense sur les temps forts montpelliérains (40e, 57e), le MHR gâchant un essai de Tisseron (38e) refusé pour une faute de Rattez.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles