Rugby - Top 14 - Ce qu'il faut retenir de la 12e journée du Top 14

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

La 12e journée du Top 14 a été marquée par la victoire impressionnante du Stade Toulousain contre le rival bordelais (45-23), mais aussi par la confirmation briviste ou la performance de l'ailier du RCT, Gabin Villière. L'équipe : Toulouse en force C'était le vrai choc de la 12e journée et Toulouse l'a largement remporté. Du moins sur le papier. Le score du match contre Bordeaux-Bègles (45-23) est sans doute un peu trompeur tant les Girondins n'auront pas démérité pendant près d'une heure. Mais c'est bien le Stade Toulousain qui a dominé les débats, portés par ses individualités comme l'impressionnant Antoine Dupont, auteur d'un essai fantastique. lire aussi Calendrier et résultats du Top 14 Les Stadistes ont même décroché le point de bonus offensif sur le gong grâce à Maxime Médard. Ils semblent aussi forts que la saison 2018-2019, conclue sur un Bouclier de Brennus récompensant le beau jeu et la jeunesse décomplexée. Après 12 matches, les Toulousains occupent la deuxième place du Top 14 derrière La Rochelle. La décla : « On s'est bien fait chier ! » Jérémy Sinzelle (La Rochelle) Après un match rendu compliqué par les conditions climatiques catastrophiques, le Rochelais Jérémy Sinzelle n'a pas fait dans la demi-mesure pour exprimer son ressenti sur le terrain, au micro de Canal + : « Nous, on s'est bien fait chier ! C'était compliqué. Les conditions n'étaient pas réunies aujourd'hui (dimanche) pour faire un match de rugby correct. Ce qu'il faut retenir, c'est cette victoire. Mais c'était compliqué [...] On marque un essai casquette, un essai de chatte excusez-moi l'expression [...]. » Son équipe a néanmoins décroché un succès précieux face au MHR (22-9), et conserve sa place de leader du Top 14. 6 En s'imposant dans les derniers instants de la rencontre face au Stade Français (29-27), la Section Paloise a mis fin à une série de six défaites d'affilée. Les Béarnais respirent un peu mieux au classement et pointent à la 10e place. lire aussi L'équipe type de la 12e journée Le fait : la semaine dorée de Brive Le CAB pouvait nourrir quelques inquiétudes au vu de la semaine qui l'attendait avec un déplacement à Castres le mardi (match en retard de la 4e journée) et la réception du LOU le dimanche. Finalement, les Corréziens s'en sont très bien sortis, remportant la victoire dans le Tarn au bout d'un match renversant (24-25) et battant Lyon avec bravoure (12-8). Ses deux succès donnent de l'air à Brive au classement (9e, 22 pts) et lui offrent une bonne dose de confiance avant les prochaines échéances de janvier. Les turbulences de l'automne semblent être derrière le club corrézien. Le joueur : Villière, puissance 3 Il serait sans doute un peu réducteur de résumer la rencontre Toulon-Clermont à la performance d'un seul homme. Mais il est normal de souligner le match de Gabin Villière. L'ailier au casque rouge a signé un triplé contre l'ASM, les trois seuls essais des Varois, qui leur ont permis de décrocher le point de bonus offensif (27-9) et de rester accrocher au wagon de tête. Villière n'a pas eu d'exploit retentissant à faire pour inscrire ses essais : une réception de coup de pied dans l'en-but, une course à revers de la défense sur 20 mètres et un plongeon en coin pour conclure un joli mouvement collectif. Mais depuis ses premiers pas en bleu, l'ancien septiste semble plus fort que jamais. lire aussi Classement du Top 14