Rugby - Top 14 - Ce qu'il faut retenir de la 20e journée du Top 14

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le carton de Lyon, le succès de La Rochelle à Bordeaux, les bonnes opérations au fond du classement... La 20e journée du Top 14 a été riche en enseignements et surtout marquée par la victoire surprise de Montpellier chez le leader toulousain. L'équipe : Montpellier sans complexe À six journées de la fin de la phase régulière, Montpellier a réalisé un super coup dans la course au maintien. Les Cistes ont créé la surprise à Ernest-Wallon en faisant tomber de son piédestal le grand Stade Toulousain (16-29), leader du championnat. Empruntés et approximatifs, les Rouge et Noir ont livré une partie bien fade. Montpellier a su en profiter en se montrant très réaliste dans les zones de marque, grâce à l'efficacité de son jeune demi de mêlée Jules Danglot, catapulté dans les 23 à la dernière minute et rentré en jeu dès la 13e minute. Toujours 11e du Top 14, le MHR jouit désormais d'une avance de 8 points sur le 13e et virtuel barragiste, Pau. La décla : « On a les cartes en main » Yannick Bru (Bayonne) Vainqueur du Racing samedi à Jean-Dauger (23-13), l'Aviron Bayonnais s'est aussi donné de l'air dans le bas du classement, pour la plus grande satisfaction du manager basque, Yannick Bru : « Il y a une grosse satisfaction sur le plan comptable et sur le plan plus technique car il y a vraiment eu de bonnes choses sur ce match », a-t-il expliqué. lire aussi Calendrier et résultats du Top 14 Grâce à ce succès, Bayonne (12e, 39 pts) a pris un peu d'avance sur Pau (13e, 32 pts) avant leur confrontation capitale dans le Béarn lors de la prochaine journée, le 16 avril. « On a 7 points d'avance et on a les cartes en main », a rappelé Bru, déterminé à atteindre l'objectif maintien. 6 En l'emportant à Chaban-Delmas samedi (11-26), La Rochelle a mis fin à une disette de six ans sur le terrain de Bordeaux. La dernière fois que les Maritimes avaient remporté le derby de l'Atlantique en Gironde, c'était le 28 mars 2015 (21-22). Depuis, ils avaient enchaîné cinq défaites chez leurs rivaux de la côte Ouest. Le fait : Julien Blanc rend hommage à son pote Thomas Lacelle Brive s'est largement imposé samedi contre Agen (57-3) et a fait le plein de points au classement. En début de seconde période, après avoir inscrit l'essai du bonus offensif, Julien Blanc a rendu un bel hommage à son pote Thomas Lacelle, joueur de Provence Rugby, disparu tragiquement dans un accident de voiture il y a dix jours, avec lequel il avait évolué chez les Espoirs du CAB.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le demi de mêlée corrézien, qui s'était déjà rasé la tête comme son ami, a arboré un masque avec le visage de Lacelle. « Il est parti un peu trop tôt mais il ne partira pas de nos coeurs, a confié Blanc sur Canal +, ému. L'essai était pour lui. La coupe de cheveux c'était pour lui aussi, je ne suis pas très beau mais j'avais envie de lui ressembler pendant 80 minutes. » Le joueur : Josua Tuisova, c'est plus fort que toi De nombreux Lyonnais ont brillé lors du festival offensif du LOU contre Toulon (54-16) samedi soir à Gerland : Barassi, Fainga'a, Nakaitaci, Laporte... Parmi eux, Josua Tuisova a une fois encore tout renversé sur son passage. Auteur d'un doublé mêlant vitesse, puissance et vista, l'ailier fidjien s'est replacé en deuxième position au classement des meilleurs marqueurs du championnat (8 essais). Mais le Lyonnais a aussi su se montrer altruiste, comme sur sa magnifique course conclue d'une passe décisive magique pour son coéquipier Charlie Ngatai. Quand il joue à ce niveau, Tuisova est tout simplement inarrêtable. lire aussi Classement du Top 14