Rugby - Top 14 - R92 - Finn Russell titulaire avec le Racing 92 pour recevoir Lyon en Top 14

·1 min de lecture

Pas moins de huit changements du côté du Racing 92 au moment d'accueillir le LOU samedi à domicile (17 heures) dans le cadre de la quatrième journée du Top 14. Après des vacances offertes par la période de récupération des internationaux étrangers, le Racing 92 va récupérer son demi d'ouverture international écossais Finn Russell pour affronter le LOU à la Paris la Défense Arena, samedi après-midi (17 heures). Un renfort de poids après la défaite (28-19) à Biarritz le week-end dernier. lire aussi Classement du Top 14 Le staff francilien titularise donc des leaders de jeu, ce qui lui a manqué cruellement à Aguilera. Rentrent ainsi Chat, Lauret, Tanga, Machenaud, Russell donc, Vakatawa, et aussi Oz et D. Taofifenua, soit huit changements dans l'équipe de départ, une moitié d'équipe pour tenter de venir à bout des Lyonnais. La composition du Racing 92 Beale - D. Taofifenua, Vakatawa, Fickou, Imhoff - (o) Russell, (m) Machenaud - Diallo, Tanga, Lauret - Palu, Le Roux - Oz, Chat, Gogichashvili.

Remplaçants :
Baubigny, Kolinga, Pesenti, Chouzenoux, Le Garrec, Gibert, Klemenczak, Gomes Sa. Goujon et Mignot d'entrée de jeu Au LOU, roulement normal, à savoir seulement un tiers d'équipe. En effet, cinq changements ont été effectués par rapport à l'équipe qui a battu Perpignan (47-3), à savoir le deuxième-ligne Mayanavanua, le troisième-ligne Goujon, le centre Regard, et les ailiers Dumortier et Mignot. L'équipe de Lyon C. Laporte - Mignot, Regard, Ngatai, Dumortier - (o) Berdeu, (m) B. Couilloud - Goujon, Taufua, Cretin - Mayanavanua, Geraci - Bamba, G. Marchand, Devisme.

Remplaçants :
Ivaldi, Kaabeche, Lambey, Sobela, Doussain, Fainga'a, Niniashvili, Taufete'e. lire aussi Toute l'actualité du rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles