Rugby - Top 14 - R92 - Gaël Fickou désigné vice-capitaine du Racing 92

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé en cours de saison dernière, le centre international du Racing n'a pas tardé à prendre du galon. Le joueur de 27 ans a été désigné vice-capitaine du club francilien. C'est la rentrée et l'occasion de redistribuer certaines cartes. La saison dernière, comme la précédente, le Racing possédait une chefferie à trois têtes. Henry Chavancy était le capitaine, secondé dans cette mission par les deux demis de mêlée Maxime Machenaud et Teddy Iribaren. lire aussi Quesada (Stade Français) : « Commencer à la maison met la pression » Pour cette saison qui commencera samedi (18h15) par le derby contre le Stade Français à Jean-Bouin, le « brassard » ne sera pas porté par Chavancy, qui n'est pas encore d'attaque après son opération d'une épaule. Ni par Iribaren, privé de cette première journée pour avoir pris part à la tournée en Australie avec le Quinze de France au début de l'été. Maxime Machenaud alors ? A priori non. « Cette saison, notre capitaine reste Henry Chavancy, a assuré le manager Laurent Travers. Pour le seconder, nous avons choisi un vice-capitaine qui sera Gaël Fickou. Ensuite, les joueurs ont choisi plusieurs leaders pour épauler Henry et Gaël. Cela pourrait concerner Eddy Ben Arous, Camille Chat et d'autres. Ce qu'on veut, c'est avoir davantage de leaders sur le terrain. » Pour son retour à Jean-Bouin, quelques mois après un transfert qui a fait parler, il se pourrait donc que Fickou soit le meneur de la troupe du Racing ; signe de l'importance qu'il a pris dans le groupe en très peu de temps. lire aussi Le programme de la 1re journée du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles