Rugby - Top 14 - R92 - Laurent Travers (manager du Racing 92) : « Positif sur le contenu et l'état d'esprit »

·2 min de lecture

Vainqueur solide dimanche soir du Stade Toulousain (27-18), Laurent Travers, patron du sportif au Racing 92, se félicitait du match plein de son équipe au terme d'une partie emballante. Son club retrouve la 3e place du Championnat derrière Toulouse (2e) et l'UBB (1er). Laurent Travers (Racing 92) : « Quand on voit la qualité de l'équipe adverse, on peut relever notre performance. Spectateurs ou téléspectateurs, je crois que nous avons vu énormément de courses et de jeu avec énormément d'engagement. Nous sommes conscients aussi qu'il manquait des joueurs à Toulouse. Nous aussi avions quelques blessés, mais quand on voit la qualité du jeu toulousain ce soir, il y a de quoi être satisfait. Nous savions que c'était une équipe qui voulait mettre de l'intensité et de la vitesse, il fallait que l'on soit une équipe de récupérateurs, mais aussi des provocateurs capables de jouer. Parce que ces ballons récupérés nous permettraient de mettre notre jeu en place ou de bloquer leur attaque. À 10-0, il y a des périodes où nous aurions peut-être pu paniquer. Mais on a senti une maîtrise et une grosse envie sur l'état d'esprit. Alors nous avons eu des trous dans la raquette avec le jeu que les Toulousains proposent, mais malgré cela les joueurs ont fait ce qu'il fallait pour colmater ou rattraper. Même sur les dernières actions, à deux ou trois mètres de notre ligne, nous sommes parvenus à les mettre à la faute, de manière à pouvoir contrecarrer leurs attaques. À partir de là, ce match est positif sur le contenu, l'état d'esprit et il suffit de voir le nombre de joueurs avec des crampes de chaque côté pour se rendre de compte des kilomètres parcourus et de l'intensité. » lire aussi Le Racing s'offre Toulouse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles