Rugby - Top 14 - Racing 92 - Laurent Travers avant Toulouse - Racing 92 : « Nous ne sommes pas en ballottage favorable »

·4 min de lecture

Face à Toulouse ce samedi en Top 14, le manager du Racing 92, Laurent Travers, veut se concentrer sur l'état d'esprit de son équipe, actuel 8e du Championnat, pour tenter de se rapprocher des six premiers au classement. Laurent Travers (manager du Racing 92) : « Nous sommes plusieurs équipes à ne pas avoir joué la semaine dernière, donc on se retrouve avec Toulouse, dans la même configuration. Sur ce plan, je pense que les deux équipes, seront sur un pied d'égalité. On sait qu'ils sont dans une meilleure posture que la nôtre, donc à nous de faire ce qu'il faut pour faire le meilleur match possible et se remettre sur les bons rails. Comme lors des matches de Coupe d'Europe. Laurent Travers, manager du Racing 92. « On sait où on met les pieds et eux aussi n'ont pas joué. Ils vont être dans une configuration positive, notamment avec les joueurs qu'ils peuvent récupérer. » C'est vrai que le dernier match de Coupe d'Europe aurait pu nous mettre dans une dynamique. Le fait qu'il n'ait pas eu lieu (il avait été annulé en raison de nombreux cas de Covid) nous oblige à remettre les compteurs à zéro. On fait une belle performance à Northampton (14-45, le 10 décembre), derrière il y a une coupure. Puis une autre performance aux Ospreys (10-25, le 15 janvier) et encore une coupure. Donc, j'espère qu'il y aura une belle performance à Toulouse. On sait où on met les pieds et eux aussi n'ont pas joué. Ils vont être dans une configuration positive, notamment avec les joueurs qu'ils peuvent récupérer. Ce qui va être important pour nous, c'est que l'on soit concentré et que l'on fasse ce qu'il faut pour bien préparer la suite. Car pour le moment, nous ne sommes pas en ballottage favorable. Le comportement et l'état d'esprit seront pour nous essentiels. Et s'il peut y avoir plus, tant mieux. Ce qui est important, c'est de répondre présent et que les joueurs fassent ce qu'il faut pour livrer un gros match de rugby. Et je ne me fais aucun souci, il y aura une très belle équipe de Toulouse en face donc on reste concentrés sur nous. » lire aussi Teddy Thomas « s'est blessé avec l'équipe de France » Boris Palu, deuxième-ligne du Racing 92. «On a un plan de jeu, on a décidé de comment on allait jouer donc on ira à Toulouse pour aller chercher des points et un résultat. » Boris Palu (deuxième-ligne du Racing 92) : « Cela fait du bien de retrouver le Top 14, de pouvoir disputer un match parce qu'en ce moment on peut dire qu'on en joue un sur trois. En plus, ce sera contre un bel adversaire. On espère que cela nous sourira autant qu'au match aller (victoire 27-18, le 10 octobre dernier).
Nous ne sommes pas encore dans le Top 6, donc il va donc falloir aller jouer partout et peu importe qui il y aura en face. On a un plan de jeu, on a décidé de comment on allait jouer donc on ira à Toulouse pour aller chercher des points et un résultat. Maintenant, tous les déplacements jusqu'à la fin de l'année, seront comme ça. Tant qu'on ne sera pas sécurisé dans les six premiers.
Comme on reçoit à deux reprises ensuite, c'est sûr que s'il y a un résultat ce week-end-là, c'est bien. Sachant que nous n'avons plus le droit à l'erreur à domicile, il y a douze points à engranger en trois matches donc ça se prend. » lire aussi Calendrier et résultats du Top 14 Antoine Gibert, demi d'ouverture du Racing 92. «Je ne sais pas si nos phases de moins bien dans les matches sont passées mais c'est à nous de mieux gérer ces temps faibles pour concéder moins de points. » Antoine Gibert (demi d'ouverture du Racing 92) : « On est sur trois victoires consécutives après celle de Clermont (33-28, le 8 janvier) même si on n'a pas joué la semaine dernière. On arrive avec un peu plus de confiance qu'avant, donc à nous d'aller en chercher encore plus chez le champion de France. Je ne sais pas si nos phases de moins bien dans les matches sont passées mais c'est à nous de mieux gérer ces temps faibles pour concéder moins de points. Les matches ne sont jamais qu'un temps fort de 80 min, il y a forcément des temps faibles. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles