Rugby - Top 14 - Le Racing 92 fait tomber le champion toulousain

·3 min de lecture

Deuxième défaite de la saison pour les Toulousains qui s'inclinent (27-18) à Nanterre face au Racing 92 en conclusion de la neuvième journée du Top 14. Toulouse abandonne donc la première place du classement à Bordeaux-Bègles. Le match : 27-18 Après s'être incliné la semaine dernière devant Montpellier (21-32) au Paris La Défense Arena, le Racing 92 n'a pas laissé passer l'occasion, sur sa pelouse synthétique, d'épingler le double champion de France, grimpant du coup de la quatrième à la troisième place au classement, succès acquis en deux temps. Car si les Toulousains menèrent à la pause (10-13), ils furent ensuite transpercés, encaissant deux essais en six minutes (48e, 54e) pour être distancés. En effet, en début de seconde période, débuta un nouveau match, et ce sont les Franciliens qui prirent l'avantage dans le jeu et au score, ne laissant que des miettes aux Toulousains qui avaient bien combattu pendant les quarante premières minutes pour mener. À l'essai initial d'Arthur Bonneval (8e) au terme de bonnes séquences offensives et en particulier un « deux contre un » d'école bien négocié par Maxime Médard, les Racingmen répliquèrent par un temps de jeu virevoltant conclu sans opposition par Boris Palu sous les poteaux (18e, 7-10). lire aussi Le film de Racing 92 - Toulouse Réduit à quatorze (31e, carton jaune contre Beale pour plaquage dangereux), le Racing 92 fut intraitable en défense, en particulier entre la 35e et la 40e, bloquant devant son en-but quatre temps forts consécutifs des Toulousains. Cette pugnacité fut récompensée dès l'attaque de la seconde période, les Franciliens inscrivant deux essais par Nolann Le Garrec (48e) sur fond de touche, puis par Boris Palu (54e), doublé en force qui propulsa le Racing nettement en tête, 27-13. L'arbitre refusa justement un essai (65e) aux Toulousains tandis que Nolann le Garrec manqua de peu son doublé (60e). Même privés de onze joueurs appelés en sélection pour les tests de novembre, les doubles champions de France n'entendaient pas abdiquer facilement. Derrière une pénaltouche et un ballon porté, ils marquaient un deuxième essai par Selevasio Tolofua (72e, 27-18). Mais c'était trop court et trop tard pour espérer ne serait-ce qu'un bonus défensif. Du coup, les Toulousains laissent la première place du classement aux Girondins, nets vainqueurs de Clermont (25-9), samedi. 100 Le pourcentage de réussite du buteur francilien, Antoine Gibert, avec un 4/4. Le buteur toulousain, Zack Holmes, n'a obtenu que 60 % (3/5). Le joueur : Nolann Le Garrec et l'essai bascule Arrivé il y a quatre ans de Vannes, le jeune (19 ans) demi de mêlée francilien a fait basculer cette rencontre sur une action de génie à la 48e minute. Touche à l'intérieur du camp toulousain, lancer au-delà du verrouilleur pour le numéro 9 du Racing 92 qui perce, feinte la passe et va marquer seul au pied des poteaux pour faire passer le score à 20-13. Pour la première fois, et grâce à cette combinaison bien conclue par Nolann Le Garrec, les Franciliens prendront la tête au tableau d'affichage. Le demi de mêlée francilien perça une autre fois (60e) et manqua d'un rien le doublé avant de sortir à la 69e, remplacé par Maxime Machenaud, futur Bayonnais. lire aussi Le classement du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles