Rugby - Top 14 - RCT - Bernard Lemaître (président de Toulon) : « Pour (Franck) Azéma, j'ai saisi l'opportunité comme je l'avais fait pour (Cheslin) Kolbe »

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bernard Lemaître, le président du Rugby Club Toulonnais, a donné ce vendredi matin une conférence de presse au cours de laquelle il a intronisé Franck Azéma aux commandes de l'équipe première et est revenu sur la situation difficile que traverse actuellement le club. Les récentes turbulences vécues par le RCT « Il est indéniable que le club a vécu une petite crise. Il faut savoir en tirer les enseignements : l'équipe est vraiment le coeur du réacteur. Vous pouvez avoir un super objectif sur le long terme, il y a toujours des grains de sable qui viennent perturber la machine. Sans unité de l'équipe, les valeurs de combat et la qualité du jeu déclinent. De quoi mettre un club en danger, on n'est pas les premiers, d'autres clubs prestigieux ont connu ces situations. Aujourd'hui, ce qui compte c'est que l'équipe retrouve de l'allant et ceci ne pourra arriver que dans l'unité. Je compte sur tout le monde... Après huit matches, on ne peut pas avoir perdu tout espoir. » lire aussi Le classement du Top 14 Les échanges avec Patrice Collazo qui ont abouti à son départ « J'ai pris le temps du bilan qui n'est pas celui de la vox populi ou de la pression des supporters. Ce temps a été nourri d'analyses et d'échanges. Ce fut une décision "concertée". Avec d'un côté une personne qui constate que... Et moi qui interroge : "Que tire-t-on comme conclusions ? Il (Patrice Collazo) était en butée contre quelque chose qu'il ne parvenait plus à maîtriser."
(Sur la fracture avec certains joueurs de l'effectif)
J'ai parlé d'un ver dans le fruit... D'un officier qui ne peut pas aller combattre avec des troupes qui ne sont pas fidèles à 100 %. » lire aussi Les dessous de la séparation entre Collazo et le RCT Sur le choix de Franck Azéma pour diriger Toulon « Frank est un entraîneur de grande qualité. Il était disponible, j'ai saisi l'opportunité comme je l'avais fait avec Cheslin Kolbe. » (Sur les prérogatives d'Azéma) C'est exactement les mêmes domaines de responsabilité et d'autorité (que Collazo) sur l'ensemble du domaine sportif, la tête de gondole, mais aussi les espoirs et le projet de formation du club. Ce que Franck demandera sera obtenu. » lire aussi Azéma nommé manager du RCT Le projet toulonnais « L'ambition est de faire de Toulon, non seulement l'équipe phare de la région mais aussi que toute la région y contribue, qu'il s'agisse des 27 clubs du Var ou des environs. Dans l'intervalle, il faut que Toulon soit en haut pour tirer l'ensemble. Créer de la valeur qui aide à la performance. Ce qu'un club pro doit vendre comme produit c'est "gagner". Dans cette dimension, on se doit d'être performants, même si on ne peut pas gagner toujours. » lire aussi Le calendrier du Top 14 L'image austère qu'il traîne auprès des supporters « J'ai un message aux supporters : ici tout le monde est passionné. Certains pensent que je ne le suis pas. Personne ne l'est plus que moi, ce n'est pas possible. En témoigne mon investissement personnel. Et tous ceux qui m'entourent sont dans le même tempérament. » L'imbroglio du contrat d'Azéma qui le lie à Clermont « Je n'aurais jamais pris la décision de le recruter si je n'avais pas en ma possession des documents attestant de la disponibilité de Franck pour s'engager auprès de nous. » lire aussi L'ASM conteste l'engagement d'Azéma à Toulon lire aussi De Clermont à Toulon, la fin d'une parenthèse pour Azéma

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles