Rugby - Top 14 - RCT-BO - Anthony Etrillard et Julien Hériteau de retour avec Toulon pour affronter Biarritz en Top 14

·2 min de lecture

Treizième du Top 14, à une longueur du Biarritz Olympique qui lui rend visite, ce samedi (15 heures), à Mayol, le RCT peut notamment compter sur les retours d'Anthony Etrillard au talon et Julien Hériteau au centre, deux de ses internationaux. Pour la première composition d'équipe de l'ère post-Patrice Collazo, James Coughlan a procédé à cinq changements par rapport au quinze de départ qui s'est lourdement incliné à La Rochelle (39-6), le week-end dernier. Pour défier le promu biarrot, c'est donc l'entraîneur des avants varois qui assure l'intérim en attendant la prise de fonction de Franck Azéma ce lundi. lire aussi La 9e journée du Top 14 Il a choisi de titulariser l'international tricolore Julien Hériteau, lequel retrouve le poste de centre à la place de Thomas Salles. Lopeti Timani succède à Julien Ory en troisième-ligne. En deuxième-ligne, Brian Alainu'uese (dos) cède sa place à Quinn Roux et le retour d'Anthony Etrillard au talonnage permet de replacer Beka Gigashvili à droite de la mêlée, une semaine après son dépannage dans la peau d'un numéro 2, alors que Florian Fresia prendra le numéro 1 laissé vacant par Jean-Baptiste Gros retenu en bleu. À l'ouverture, Anthony Belleau reste préféré à Louis Carbonel. La composition de Toulon Luc - Cordin, Hériteau, Paia'aua, Wainiqolo - Belleau, Blanc - L. Timani, Isa, Rebbadj (cap.) - Q. Roux, Nakarawa - Gigashvili, Etrillard, Fresia.

Remplaçants :
Sosene-Feagai, Devaux, Warion, Du Preez, Ory, Carbonel, Danglot, Brookes. Biarritz change de charnière et rend le brassard à Armitage Une semaine après avoir joliment battu les Brivistes à Aguiléra (37-9), les Basques ont eu dans l'idée a été de bâtir une équipe compétitive, capable de jouer son va-tout à Mayol, la maison d'un club en proie à des difficultés sur et hors du terrain depuis le début de la saison. lire aussi Le classement du Top 14 Pour se faire, l'encadrement biarrot a titularisé en numéro huit et rendu son brassard Steffon Armitage, ex-coqueluche des supporters rouge et noir. Il a également changé intégralement sa charnière en alignant la paire Cubelli-Perraux à la place de Couilloud-Herron, très sollicitée jusqu'ici. Avec deux déplacements consécutifs à Toulon, ce samedi et à Pau, le week-end prochain, avant la trêve internationale, les promus tenteront de glaner de précieux points. La composition de Biarritz Lonca - Domvo, Kuridrani, Saili, Speight - (o) Perraux, (m) Cubelli - Hirigoyen, Armitage (cap.), Dixon - Olmstead, Dyer - Azariashvili, Soury, Millar.

Remplaçants :
Renaud, Nutsubidze, Tyrell, Jalagonia, Bar. Couilloud, Bosch, Stark, Samaran.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles