Rugby - Top 14 - RCT - Sergio Parisse (Toulon) : « Je sens que j'ai encore des ressources pour continuer, c'est sûr que je jouerai encore la saison prochaine »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Le troisième-ligne centre de Toulon n'a plus joué depuis le 17 janvier et le déplacement victorieux au Racing 92. L'Italien, en fin de contrat mais en passe de prolonger pour une saison, devrait faire son retour à Lyon, samedi soir, où son expérience aidera forcément le RCT dans la course aux phases finales. « Qu'est ce qui manque le plus lorsqu'on est blessé et donc privé de terrain ?
C'est la compétition, le match, les entraînements avec le ballon. Blessé, on a souvent l'impression d'être un peu à l'écart. Je suis content de revenir, de toucher plus le ballon. Je vais bien, même si j'ai pas mal galéré avec une petite déchirure à un mollet. Elle m'a éloigné des terrains plusieurs semaines. J'ai failli reprendre il y a trois semaines, mais j'ai de nouveau eu une petite douleur. Les deux semaines sans match m'ont permis de gagner un peu de temps. Sergio Parisse « J'en ai profité pour me remettre en forme et pour essayer de transmettre tout ce que je pouvais » Quel rôle avez-vous tenu au sein du groupe pendant votre absence ?
Quand on est en dehors du groupe, il est important de ne pas trop s'éloigner de l'équipe justement. C'est importer d'essayer d'aider dans la préparation des matches. En ce qui me concerne, j'ai essayé de m'investir avec les avants, d'aider dans le secteur de la touche. Et le jour du match, j'essayais aussi de rester près des mecs. Même pendant le match, dans les vestiaires avec eux. C'est une envie personnelle, de donner quelque chose à l'équipe, même blessé. C'est un peu frustrant de ne pas être là. Mais j'en ai profité pour me remettre en forme et pour essayer de transmettre tout ce que je pouvais. Sur quel aspect le RCT a-t-il le plus progressé depuis le début de la saison selon vous ?
Je pense qu'on a, dans notre jeu, trouvé un peu plus d'équilibre entre le jeu des avants et celui des trois-quarts. Nos trois-quarts ont marqué pas mal d'essais, ils ont pris beaucoup de plaisir, on a de plus en plus d'options. On a montré le visage d'une équipe qui aime déplacer le ballon sur la largeur du terrain. Il faut qu'on améliore encore des choses dans l'aspect défensif, notamment dans la circulation. Quand la fin de saison arrive, avec la dernière ligne droite et les matches à fort enjeu, avec des points importants pour la qualification, il faut s'améliorer et valider nos points forts. Où en êtes-vous de votre avenir ? Allez-vous prolonger d'une saison avec le RCT ?
C'est une question qu'on me pose depuis un moment. Disons que je suis en discussions avancées avec le RCT. J'ai pas mal réfléchi ces derniers mois concernant mon âge et mon avenir, pour savoir si j'arrêtais ou pas. Mais je sens que j'ai encore des ressources physiques et mentales pour pouvoir continuer à jouer. Pas longtemps, mais pour une saison de plus c'est sûr. C'était très important d'être honnête avec moi, de comprendre si c'était le moment de dire stop ou encore. C'était ça la première décision. J'ai eu plusieurs sollicitations, mais pour moi la priorité est de rester, ici, au RCT. On verra dans les prochaines semaines, mais c'est sûr que je jouerai encore la saison prochaine. »