Rugby - Top 14 - RCT - Top 14 : Rhys Webb critique les dirigeants de Toulon

L'Equipe.fr
L’Equipe

Parti du RCT dans des conditions rocambolesques cet hiver, le demi de mêlée gallois regrette que ses anciens patrons ne lui aient pas parlé directement et se soient exprimés sur son cas dans la presse. Rhys Webb est aujourd'hui au pays de Galles, chez lui. Depuis fin janvier, il n'est plus un joueur du RC Toulon. Le club varois avait décidé de mettre fin à son contrat après s'être rendu compte que le demi de mêlée, à qui il avait fait une fleur en le libérant pour la saison à venir afin qu'il rejoigne les Ospreys (pays de Galles), avait négocié dans son dos un retour en équipe nationale pour le Tournoi des Six Nations. Trois mois plus tard, c'est bizarrement Webb (31 ans, 33 sélections) qui accuse ses anciens dirigeants d'un manque de franchise de ne pas l'avoir prévenu de sa mise à l'écart du groupe. Salaires : la réunion où les joueurs ont pris la parole « La pire des choses est qu'ils ne m'ont rien dit en face, a-t-il expliqué à la BBC jeudi. Ils ont parlé directement dans les médias français. J'ai tout appris de la bouche des autres joueurs en arrivant à l'entraînement.Ils n'ont pas eu la décence de me dire les choses en face. Les joueurs, eux, étaient là pour moi. Les étrangers, mais encore plus les Français, comme Charles Ollivon, étaient les premiers à m'appeler pour me demander si ça allait et s'assurer qu'on irait boire une bière après le Tournoi. » Rhys Webb, ancien demi de mêlée du RCT « Ils pensent (les dirigeants toulonnais) que lorsque tu es un joueur de Toulon, tu ne peux plus avoir envie de jouer pour une autre équipe » Webb, sur qui Toulon comptait pour être le remplaçant de Baptiste Serin pendant le Tournoi, raconte que pendant deux semaines, il voyait son seul nom au tableau des joueurs non-autorisés à s'entraîner avec le reste du groupe. « Les choses sont devenues un peu acides, dit celui qui avait signé à Toulon à l'été 2018, tournant ainsi le dos à son équipe nationale. Ils n'étaient pas contents que je sois rappelé pour le Tournoi. Ils pensent que lorsque tu es un joueur de Toulon, tu ne peux plus avoir envie de jouer pour une autre équipe.Je savais que je n'avais rien fait de mal, je leur disais même que je serais le troisième choix avec le pays de Galles et que j'allais pouvoir revenir jouer en club. » En réalité, Webb a été deux fois remplaçant avec sa sélection, et aurait dû démarrer le match contre l'Écosse s'il n'avait pas été reporté en raison de la pandémie de Covid-19. Marti : « C'est quoi un titre par rapport à tous ces morts ? »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi